email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS / PRIX France

Godland en fer de lance de la Semaine Islandaise à Paris

par 

- Du 23 au 26 juin, dans le cadre de l’Islenska Vikan, la culture islandaise débarque dans la capitale française dans le sillage du film très remarqué à Cannes de Hlynur Palmason

Godland en fer de lance de la Semaine Islandaise à Paris
Godland de Hlynur Palmason

Jamais un événement aussi complet n’avait été organisé autour de la culture islandaise en France. Aujourd’hui s’ouvre à Paris, à L’Entrepôt (dont le producteur Charles Gillibert est co-propriétaire), l’Islenska Vikan (Semaine Islandaise) et jusqu’au 26 juin, les artistes, auteurs, musiciens et cinéastes, de cette île assez fascinante des confins de l’Europe seront à l’honneur. Pour ouvrir le bal sera projeté en avant-première le spectaculaire, viscéral et épique Godland [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hlynur Pálmason
fiche film
]
de Hlynur Palmason dont on se demande encore par quel étrange processus il n’a pas figuré au palmarès Un Certain Regard le mois dernier au Festival de Cannes et que Jour2Fête sortira dans l’Hexagone le 21 décembre prochain.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Un autre grand talent du cinéma islandais sera de la partie, et présent à Paris : Benedikt Erlingsson, à qui sera dédié un focus incluant Of Horses and Men [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Benedikt Erlingsson
interview : Egil Ødegård
fiche film
]
(vainqueur en 2013 de la compétition New Directors à San Sebastián) et Woman at War [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Benedikt Erlingsson
interview : Benedikt Erlingsson
fiche film
]
(révélation de la Semaine de la Critique à Cannes en 2018).

Un hommage sera également rendu à la scénariste et réalisatrice franco-islandaise Solveig Anspach avec la projection de plusieurs de ses films et documentaires, en présence de ses interprètes Didda Jonsdottir, Élodie Bouchez, Samir Guesmi, Florence Loiret-Caille ou encore Karin Viard.

A signaler aussi côté cinéma Beautiful Beings [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Guðmundur Arnar Guðmundsson (Label Europa Cinemas au Panorama de la Berlinale 2022), et le premier film du réalisateur Heartstone – Un été islandais [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Guðmundur Arnar Guðmundsson
fiche film
]
, et les documentaires Heima de Dean Deblois (sur une mythique tournée islandaise des Sigur Ros), Raise The Bar de Gudjon Ragnarsson et Dive: Rituals in Water de Elín Hansdóttir, Anna Rún Tryggvadóttir et Hanna Björk Valsdóttir, le tout sans oublier des courts métrages et le film d’animation L’envol de Ploé [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du regretté Árni Ólafur Ásgeirsson. Une série très attractive en avant-première est également au menu avec Blackport [+lire aussi :
interview : Olivier Wotling
fiche série
]
qui a remporté l’an dernier le Grand Prix de la compétition internationale de Série Mania.

Cette immersion dans la culture islandaise complétée par de la littérature (en particulier Audur Ava Olafsdottir), de la musique (deux concert d’Arny Margret), de la gastronomie et des ateliers, est organisée par l’équipe des Arcs Film Festival en partenariat avec l’Ambassade d’Islande à Paris, l’Icelandic Film Center, Business Iceland, Iceland Music, le ministère des Affaires étrangères islandais, Icelandair et le programme Media.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy