email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Belgique / France

Ann Sirot et Raphaël Balboni s’interrogent sur Le Syndrome des Amours Passées

par 

- Le duo de réalisateurs belge a entamé il y a quelques jours le tournage de leur deuxième long métrage, après Une vie démente

Ann Sirot et Raphaël Balboni s’interrogent sur Le Syndrome des Amours Passées
Les réalisateurs Ann Sirot et Raphaël Balboni avec leur Magritte du Meilleur film pour Une vie démente

Retour aux affaires pour le duo formé par Ann Sirot et Raphaël Balboni, qui tournent actuellement Le Syndrome des Amours Passées. Les deux cinéastes s’étaient fait connaître il y a quelques années avec une poignée de courts métrages à l’univers fantasques et percutant. Des films comme Lucha Libre, Avec Thelma ou Des choses en commun qui leur ont valu la reconnaissance de leurs pairs, et de nombreux prix en festival.

L’année dernière sortait Une vie démente [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Raphaël Balboni & Ann Sirot
fiche film
]
, leur premier long métrage, réalisé dans le cadre du programme des productions légères initiés par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui vise à mettre le pied à l’étrier à de jeunes auteurs et autrices qui souhaitent passer au long métrage dans un cadre particulier qui leur permette d’accélérer le processus. Le budget est limité, et le calendrier court, mais la liberté artistique offre l’opportunité de tester son univers sur un format long. Une vie démente voyage encore dans le monde entier, a connu un modeste mais joli succès en salle, et a valu pas moins de sept Magritte du Cinéma au duo, dont celui du Meilleur film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sirot et Balboni tournent donc leur premier long métrage produit dans un contexte plus traditionnel, tout en conservant leur méthode très particulière, largement axée sur un travail de répétitions approfondi avec les comédiens et comédiennes, au cours de l’écriture du scénario.

Le Syndrome des Amours Passées suit la trajectoire de Rémy et Sandra, qui n’arrivent pas à avoir d’enfants car ils sont atteints de cette étrange maladie : le "Syndrome des Amours Passées". Pour guérir, il n’y a qu’une seule solution : ils doivent recoucher une fois avec tous leur ex.

Avec ce film, Sirot et Balboni souhaitent interroger la notion de couple bien sûr, de famille aussi, qu’est-ce qui nous unit, qu’est-ce qui nous légitime en tant que couple, quelle place la parentalité ou la fidélité prennent dans le devenir amoureux ?

Pour les accompagner dans cette exploration que l’on imagine ludique et pleine de fantaisie du couple contemporain, ils se sont entourés d’une large troupe de comédien et comédiennes belges notamment. Ils retrouvent ainsi Lucie Debay (l’un des héroïnes de Une vie démente, que l’on verra bientôt dans Une comédie romantique de Thibaut Segouin), qui incarnera Sandra. Dans le rôle de Rémy, on retrouvera Lazare Gousseau (que l’on avait découvert dans Baden Baden [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
).

A leurs côtés, dans la farandole des ex, on retiendra Hervé Piron (vu dans Emma Peeters [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicole Palo
fiche film
]
) et Ninon Borséi (que les cinéastes avaient fait tourner dans leur dernier court, Des choses en commun), mais aussi les comédiennes françaises Florence Loiret-Caille (vue récemment dans Les jeunes amants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et À propos de Joan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laurent Larivière
fiche film
]
) et Nora Hamzawi (cette année dans CE2 [+lire aussi :
critique
fiche film
]
et la série Irma Vep [+lire aussi :
critique
interview : Olivier Assayas
fiche série
]
) ou encore la jeune musicienne Alice Dutoit (Alice on the Roof), révélée par La Dernière Tentation des Belges [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jan Bucquoy
fiche film
]
de Jan Bucquoy.

Comme Une vie démente et leurs derniers courts métrages, Le Syndrome des Amours Passées est produit par Julie Esparbes pour Hélicotronc (dont le dernier long métrage en date, Dalva [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuelle Nicot
interview : Emmanuelle Nicot, Julie Es…
fiche film
]
d’Emmanuelle Nicot, était présenté à la Semaine de la Critique, et attend sa sortie en salles). Le film est coproduit en France par Delphine Schmit et Guillaume Dreyfus pour Tripode Productions. Il sera vendu à l’international par Be For Films.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy