email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CINEMED 2021

Plus de 200 films méditerranéens en vitrine à Montpellier

par 

- La 43e édition du Festival Cinemed se déroulera dans la cité occitane du 15 au 24 octobre, avec notamment dix longs de fiction prétendants à l'Antigone d'or

Plus de 200 films méditerranéens en vitrine à Montpellier
Anima bella de Dario Albertini

Enquête sur un scandale d’État de Thierry de Peretti (primé à San Sebastián) ouvrira demain le 43e Festival du Cinéma Méditerranéen de Montpellier qui se déroulera du 15 au 24 octobre avec Hafsia Herzi (Bonne mère [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hafsia Herzi
fiche film
]
) comme invitée d’honneur et des rétrospectives dédiées à Dusan Makavejev, Luis Buñuel et au duo libanais Joana Hadjithomas - Khalil Joreige (Memory Box [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joana Hadjithomas et Khali…
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les plus de 200 films au programme se distinguent les dix longs de fiction qui se disputeront l'Antigone d'or 2021 décernée par un jury présidé par l’Italienne Asia Argento. Sont en lice Anima bella de son compatriote Dario Albertini, les titres espagnols Libertad [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Clara Roquet
fiche film
]
de Clara Roquet (dévoilé à la Semaine de la Critique) et Sis dies corrents [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Neus Ballús
fiche film
]
de Neus Ballús (primé à Locarno), As Far As I Can Walk [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Stefan Arsenijević
fiche film
]
du Serbe Stefan Arsenijevic (triomphateur à Karlovy Vary), Hive [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Blerta Basholli
fiche film
]
de la Kosovare Blerta Basholli (victorieux au Sundance), Luzzu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alex Camilleri
fiche film
]
du Maltais Alex Camilleri (également récompensé à Park City), Et il y eut un matin [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de l’Israélien Eran Kolirin (présenté à Cannes, à Un Certain Regard), Costa Brava, Lebanon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Libanaise Mounia Akl (dévoilé à la Mostra de Venise, à Orizzonti Extra) et deux prétendants égyptiens : Souad [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Aytem Amin (découvert au Panorama de la Berlinale et primé à Tribeca) et Amira de Mohamed Diab (qui a fait sa première à Venise, dans la section Orizzonti).

Cinq autres longs de fiction seront projetés dans la section Panorama dont Piccolo corpo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laura Samani
fiche film
]
de l’Italienne Laura Samani, Ariaferma [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Leonardo Di Costanzo
fiche film
]
de son compatriote Leonardo Di Costanzo, Kerr du Turc Tayfun Pirselimoglu et Streams [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Tunisien Mehdi Hmili.

La compétition Documentaires mettra aux prises neuf titres incluant Que Dieu te protège de la Française Cléo Cohen, Paysages résistants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marta Popivoda
fiche film
]
de la Serbe Marta Popivoda, Divinations [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de l’Italien Leandro Picarella, Taming the Garden [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Salomé Jashi
fiche film
]
de Géorgienne Salomé Jashi, Miguel’s War [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Libanaise Eliane Raheb, All-In [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Belgo-Turc Volkan Üce, Little Palestine, journal d’un siège [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Palestinien Abdallah Al-Khatib, Mizrahim, les oubliés de la Terre Promise [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Michale Boganim
fiche film
]
de l’Israélienne Michale Boganim et Les Enfants terribles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Turc Ahmet Necdet Cupur.

De nombreuses avant-premières complètent le programme avec A Chiara [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Carpignano
fiche film
]
de l’Italien Jonas Carpignano, Tre piani [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de son compatriote Nanni Moretti, Madres paralelas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
de l’Espagnol Pedro Almodóvar et Las niñas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pilar Palomero
fiche film
]
de sa compatriote Pilar Palomero, O fim do Mundo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Basil Da Cunha
fiche film
]
du Suisso-portugais Basil da Cunha et les titres français Mes frères et moi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Yohan Manca, Les Choses Humaines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yvan Attal
fiche film
]
de Yvan Attal, Kung Fu Zohra de Mabrouk El Mechri, Presque du duo Bernard Campan - Alexandre Jollien et le documentaire Rosy de Marine Barnérias.

A signaler également des séances spéciales entre autres pour le film d’animation La Traversée [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Française Florence Miailhe et le documentaire Cahiers noirs de l’Israélien Shlomi Elkabetz, une compétition et un panorama de courts métrages, les programmes "Quatre perles du western italien" et "La nuit en enfer" (cinq films dont Censor [+lire aussi :
critique
interview : Prano Bailey-Bond
fiche film
]
de la Galloise Prano Bailey-Bond), une section "Cinemed des enfants" (avec notamment Mystère [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Français Denis Imbert) et Rose [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Aurélie Saada en clôture du festival, le tout sans oublier du 19 au 21 octobre les journées professionnelles Cinemed Meetings sur lesquelles Cineuropa reviendra ultérieurement en détail.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy