email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FIDMARSEILLE 2021 Prix

Haruhara San’s Recorder et Appuyé au mur triomphent au FIDMarseille

par 

- Le Japonais Kyoshi Sugita triomphe dans la compétition internationale et Jacques Meilleurat domine la compétition française

Haruhara San’s Recorder et Appuyé au mur triomphent au FIDMarseille
Appuyé au mur de Jacques Meilleurat

Présidé par le cinéaste philippin Lav Diaz, le jury de la compétition internationale du 32e FIDMarseille a décerné le Grand Prix 2021 à Haruhara San’s Recorder du Japonais Kyoshi Sugita qui a également été distingué par un prix d’interprétation et par un prix du public. A signaler une mention spéciale Outside Noise de Ted Fendt (produit par l’Allemagne, la Corée du Sud et l’Autriche, un prix pour Saturn and Beyond de l’Irlandais Declan Clarke et un prix d’interprétation pour le Français Attila Meste de Segonzac pour sa performance dans Jojo de son compatriote Antoni Collot.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Du côté de la compétition française (dont le jury était présidé par le réalisateur polonais Lech Kowalski), la victoire est allée au moyen métrage Appuyé au mur (Lean on the Wall) de Jacques Meilleurat, alors que Pénélope mon amour (Pénélope My Love) de Claire Doyon a raflé le Prix Georges de Beauregard National et qu’un Prix d’interprétation a été remis à Pierre-Édouard Dumora pour sa performance dans son propre film Le transformateur.

Le palmarès :

Compétition Internationale

Grand Prix
Haruharasan no uta (Haruhara San’s Recorder) - Kyoshi Sugita (Japon)

Mention spéciale
Outside Noise - Ted Fendt (Allemagne/Corée du Sud/Autriche)

Prix Georges de Beauregard International
Saturn and Beyond - Declan Clarke (Irlande)
Mention spéciale
Husek - Daniela Seggiaro (Argentine)

Prix d’interprétation
Attila Meste de Segonzac - Jojo (France)
Chika Araki - Haruhara San’s Recorder

Compétition française

Grand Prix
Appuyé au mur (Lean on the Wall) – Jacques Meilleurat (France) (moyen-métrage)

Prix Georges de Beauregard National
Pénélope mon amour (Pénélope My Love) – Claire Doyon (France)
Mention spéciale
Le poireau perpétuel (The Perpetual Leek) - Zoé Chantre (France)

Prix d’interprétation
Pierre-Édouard Dumora - Le transformateur (France) (moyen-métrage)

Autres prix

Prix du Premier Film
In The Billowing Night (Lèv la tèt dann fénwar) – Erika Etangsalé (France) (moyen-métrage)
Mention spéciale
Los fundadores – Diego Hernández (Mexique)

Prix d’interprétation
Eva Sommer - Beatrix (Autriche)

Prix du CNAP
Embers – Santiago Mohar Volkow (Mexique) (moyen-métrage)
Mention spéciale
Article 15 – Marie Reinert (France) (moyen-métrage)

Prix de la compétition Flash
La sangre es blanca – Óscar Vincentelli (Espagne/Venezuela) (court-métrage)
Mention Spéciale
Más allá de la noche – Manuel Ponce León de Restrepo (Colombie) (court-métrage)

Prix Alice Guy
Podesta Island – Stéphanie Roland (France/Belgique/Micronésie) (court-métrage)

Prix Renaud Victor
Pénélope mon amour (Pénélope My Love) – Claire Doyon

Prix Marseille Espérance
In The Billowing Night (Lèv la tèt dann fénwar) – Erika Etangsalé
Mention spéciale
La colline (The Hill) – Julien Chauzit (France)

Prix des Lycéens
Le poireau perpétuel (The Perpetual Leek) - Zoé Chantre
Mention Spéciale 
La colline (The Hill) – Julien Chauzit (France)

Prix du Groupement National des Cinémas de Recherche (GNCR)
Juste un Mouvement [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Vincent Meessen
fiche film
]
- Vincent Meessen (Belgique)
Mention Spéciale
Le poireau perpétuel (The Perpetual Leek) - Zoé Chantre

Prix Air France du Public
Vikken – Dounia Sichov (France) (court-métrage)
Haruharasan no uta (Haruhara San’s Recorder) - Kyoshi Sugita

Prix Med in Doc/Maritima TV
Meseret – Agnese Galiotto (Allemagne/Italie) (court-métrage)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy