email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Italie / Luxembourg / Irlande

La série animée Klincus entre en production

par 

- Co-réalisée par Ernesto Paganoni et Federico Milella, la série, coproduite par l’Italie, le Luxembourg et l’Irlande, comptera 26 épisodes de 26 minutes chacun

La série animée Klincus entre en production
Une illustration d'un des romans Klincus Corteccia de l’auteur italien Alessandro Gatti

Klincus est l’adaptation des romans pour enfants de l’auteur italien Alessandro Gatti (Klincus Corteccia), publiés entre 2009 et 2013 en 10 volumes chez l’éditeur Mondadori. Dans cette adaptation audiovisuelle inédite, le spectateur découvrira les aventures de Klincus qui vit avec ses nouveaux amis, les petits habitants de Frondosa, un village construit dans les arbres du Bosco Grande. Le jeune héros tentera tant bien que mal de défendre ce paradis terrestre contre l'industriel Graylock qui veut détruire la forêt pour son enrichissement personnel. En protégeant ainsi les Frondosiens du péril, Klincus prendra progressivement conscience de ses compétences, apprenant une nouvelle leçon de vie à la fin de chaque épisode.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Faisant appel aux ingrédients du cinéma d’aventures et de la comédie (avec des personnages secondaires farfelus, comme un écureuil parlant amateur de blagues), la série vise la prise de conscience écologique chez les plus jeunes spectateurs. Pour ce faire, les auteurs comptent notamment insister sur le parallèle entre le monde simple et merveilleux de Frondosa et la cité voisine d’Umghard, une ville ultra-industrialisée fleuron de la technologie moderne. Après s’être échappé de son orphelinat, Klincus – un enfant humain de 13 ans – sera donc accueilli par une communauté vivant en harmonie totale avec la nature, et qui lui était jusque-là inconnue.

Le producteur Mark Mertens porte avec lui ce projet depuis plusieurs années. Ayant récemment rejoint l’équipe de Fabrique d’images, une société luxembourgeoise créée en 2002 par Christine Parisse et Jean-Marie Musique dotée de son propre studio d’animation 2D-3D, Picture Factory. Sur le plan de la réalisation, l’animateur et storyboarder Federico Milella (qui a récemment travaillé sur Bayala – La magie des dragons [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et la série Ziggy & the Zoo Tram​) collabore avec Ernesto Paganoni, un animateur basé à Bergame, auteur pour la RAI de plusieurs épisodes de la série animée Yo Yo. Également enseignant à l’Istituto Europeo di Design de Milan, Paganoni a collaboré à la conception des effets spéciaux de Dracula 3D [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Dario Argento (2012).

Côté mise en scène, les coréalisateurs confient vouloir exploiter au maximum les perspectives offertes par l'espace 3D, "pour mettre en évidence les profondeurs de la scène, ceci par le biais de focales audacieuses, des cadrages de caméra sous différents angles et hauteurs évitant les compositions horizontales ternes ou rigoureuses". L’animation des personnages, et en particulier les mouvements des corps, suivra une approche réaliste malgré le caractère merveilleux du récit.

Assurant 68% du budget global (estimé à 750 000 €), ce sont les italiens de Showlab (Alfio Bastiancich) qui interviennent comme coproducteurs majoritaires. Le projet est toutefois monté avec le Luxembourg (24%, via Fabrique d’images; une aide de 1 500 000 € du Film Fund Luxembourg vient d’ailleurs d’être accordée) et en collaboration avec l’Irlande, dont l’apport se situe pour l’instant à 8% via la société Telegael (Paul Cummins). Du côté des diffuseurs, la RAI (Italie), la ZDF (Allemagne) ainsi que RTL (Luxembourg) se sont positionnés, tandis que la distribution mondiale sera assurée par ZDF Enterprises. Et en effet, tout porte à croire que cette série fantastique à la Gulliver et Arthur et les Minimoys, détient un fort potentiel international. La livraison est prévue à la fin 2022.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy