email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Léonor Serraille tourne Un petit frère

par 

- Annabelle Lengronne, Stéphane Bak, Ahmed Sylla et Kenzo Sambin au casting du second long de la cinéaste victorieuse de la Caméra d’Or à Cannes en 2017. Une production Blue Monday

Léonor Serraille tourne Un petit frère
L'actrice Annabelle Lengronne et les acteurs Stéphane Bak et Ahmed Sylla

Premier clap hier pour Un petit frère, le second long métrage de Léonor Serraille après Jeune femme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Léonor Serraille
fiche film
]
(Caméra d’Or au Festival de Cannes 2017 après une première à Un Certain Regard ; nominé au César, au prix Lumières et au prix Louis-Delluc du meilleur premier film). Au casting se distinguent Annabelle Lengronne (remarquée notamment dans Mercuriales [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Filles de joie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anne Paulicevich et Frédér…
fiche film
]
, et que l’on verra bientôt dans Hommes au bord de la crise de nerfs et Les femmes du square), Stéphane Bak (aperçu dans Elle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, très à son avantage entre autres dans La Miséricorde de la jungle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joël Karekezi
fiche film
]
, Roads [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et L’Adieu à la nuit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : André Téchiné
fiche film
]
, et que l’on appréciera en tête d’affiche dans Twist à Bamako), Ahmed Sylla et Kenzo Sambin.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Écrit par la réalisatrice, le scénario plonge à la fin des années 80. Une femme arrive d'Afrique et s’installe en banlieue parisienne avec ses deux fils. De cette installation jusqu’à nos jours, construction et déconstruction d'une famille ordinaire…

Produit par Sandra da Fonseca pour Blue Monday Productions (avec comme producteurs associés Bertrand Gore et Nathalie Mesuret), Un petit frère est coproduit par France 3 Cinéma. Préacheté par France 3, Canal+ et Ciné+, le long métrage est également soutenu par le CNC via l’avance sur recettes et le Fonds Images de la diversité, par les régions Île-de-France et Normandie (qui lui avait aussi octroyée une aide à la récriture), la Fondation Gan pour le Cinéma, et les Sofica Palatine et Cofinova. Pour mémoire, le projet avait aussi bénéficié d’une aide à l’écriture de Ciclic (région Centre-Val de Loire).

Les huit semaines de tournage se dérouleront jusqu’au 2 juin en Île-de-France et en Normandie avec Hélène Louvart (très remarquée l’an dernier pour son travail sur Never Rarely Sometimes Always [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, nominée au David di Donatello 2019 de sa spécialité pour Heureux comme Lazzaro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Rohrwacher
fiche film
]
) à la direction de la photographie. La distribution France sera assurée par Diaphana.

Pour mémoire, Blue Monday Productions compte en post-production Une histoire d’amour et de désir de Leyla Bouzid (lire l’article), Petite leçon d’amour d’Ève Deboise (article) et Broadway de Christos Massalas (article - produit par les Grecs de Neda Film et coproduit avec les Roumains de Digital Cube).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy