email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2021 EFM

Kinology à la puissance 14 à Berlin online

par 

- Au line-up, cinq nouveautés en post-production signées Catherine Corsini, Aino Suni, Aurélie Saada, Jacques Doillon et Denis Dercourt. Et des trailers pour Mia Hansen-Løve et Leos Carax

Kinology à la puissance 14 à Berlin online
Valeria Bruni Tedeschi, Catherine Corsini et le reste de l'équipe de La Fracture sur le tournage (© Carole Bethuel)

Le printemps est déjà là en slogan d’amorce du très séduisant line-up de la société française de ventes internationales Kinology (pilotée par Grégoire Melin) pour l’European Film Market (en ligne du 1er au 5 mars) de la 71e édition de la Berlinale.

Les préventes débuteront pour cinq nouveautés attractives en post-production dont trois films de réalisatrices : La Fracture (The Divide) de la Française Catherine Corsini (lire l’article – avec Valeria Bruni Tedeschi, Pio Marmaï et Marina Foïs au casting), Rose de sa compatriote Aurélie Saada (article - avec Françoise Fabian en tête d’affiche) et le thriller psychologique The Girl’s Room de la Finlandaise Aino Suni (lire l’interview de la productrice Ulla Simonen) qui plonge dans les fantasmes adolescents et les rivalités toxiques au cœur de la jeunesse dorée de la Riviera française, au rythme du rap et d’une musique composée par Jean-Benoît Dunckel (Air).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Coup d’envoi des préventes également pour CE2 (The Third Grade) du bien connu et chevronné cinéaste français Jacques Doillon. Produit par Arena Films, le long métrage (qui sera distribué en France par Apollo Films) est centré sur Claire, une petite fille de 8 ans harcelée à l’école par son camarade de classe Kevin mais qui découvre que le garçon souffre aussi et qu’il pourrait avoir besoin de son aide.

Arrivée également au line-up de Matin calme (Morning Calm) du très éclectique réalisateur français Denis Dercourt (La tourneuse de pages [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Denis Dercourt
interview : Michel Saint-Jean
fiche film
]
). Produit par The French Connection avec la Corée du Sud et la Belgique, ce nouvel opus compte au casting Olga Kurylenko, Yeon-Seok Yoo et Jiwon Ye pour une plongée à Séoul où une série de meurtres horribles conduit la police d'investigation locale à demander l'aide du médecin français Alice Launey, de renommée mondiale, qui a mis au point une technique révolutionnaire pour reconnaître les corps. Avec d'autres cadavres en route et la découverte d'un mystérieux réseau de trafic d'organes, les choses vont devenir plus dangereuses au pays du matin calme...

A l’EFM en ligne, Kinology va incontestablement créer l’événement en dévoilant des trailers pour deux films hyper attendus : Bergman Island de Mia Hansen-Løve (avec son casting très haut de gamme incluant la Luxembourgeoise Vicky Krieps, l’Anglais Tim Roth, l’Australienne Mia Wasikowska et le Norvégien Anders Danielsen Lie) et Annette de Leos Carax (avec les stars mondiales Adam Driver et Marion Cotillard en tête d’affiche).

Un trailer est également en vitrine pour la coproduction franco-belge Eugénie Grandet de Marc Dugain (Une exécution ordinaire, L'Echange des princesses [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), une libre adaptation du célèbre roman éponyme de Balzac avec au casting Joséphine Japy, Olivier Gourmet, Valérie Bonneton et César Domboy. Une production High Sea avec Tribus P Films et Scope Pictures qui sera distribuée en France par Ad Vitam.

Au line-up brillent aussi au rayon post-production le titre franco-israélien Le genou (Ahed’s Knee) de Nadav Lapid et Paradis sale (After Blue) du Français Bertrand Mandico (article). Le tout sans oublier les films en attente de sortie Comment je suis devenu super-héros [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Douglas Attal et le long de science-fiction Le Dernier Voyage de l’énigmatique Paul W.R. de Romain Quirot, mais également le duo de labellisés Cannes 2020 : Vaurien [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Peter Dourountzis
fiche film
]
de Peter Dourountzis (distingué par la Sélection Officielle) et La Terre des hommes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Naël Marandin (soutenu par la Semaine de la Critique). 14 titres au total donc pour un line-up Kinology qui vaut bien un bel horizon de renaissance printanière.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy