email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Ça tourne pour Murder Party

par 

- Alice Pol, Eddy Mitchell, Miou-Miou, Pablo Pauly, Gustave Kervern, Sarah Stern, Pascale Arbillot et Zabou Breitman pour le premier long de Nicolas Pleskof. Une production Kazak vendue par Bac Films

Ça tourne pour Murder Party
L'actrice Alice Pol

Depuis le 26 novembre, Nicolas Pleskof tourne son premier long métrage : Murder Party. Comédie policière, le premier long du cinéaste réunit au casting Alice Pol (Supercondriaque [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, J’irai mourir dans les Carpates [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Eddy Mitchell (César 1996 du meilleur second rôle et nominé en 1982, remarqué ces dernières années dans Populaire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
ou encore Les petits princes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Miou-Miou (César 1980 de la meilleure actrice et nominée neuf autres fois entre 1977 et 1998; vue récemment dans Pupille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Pablo Pauly (nominé en 2018 au César du meilleur espoir et aux prix Lumières de la révélation pour Patients [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, à l’affiche l’an prochain dans Garder ton nom), Gustave Kervern (à son avantage entre autres avec Dans la cour [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Philippe Martin
fiche film
]
, Asphalte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Poissonsexe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Sarah Stern (personnage récurrent des Tuche [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
; en salles cette année dans Voir le jour [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et février prochain dans C’est la vie), Pascale Arbillot (Les petit mouchoirs [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Les apparences [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
; à l’affiche le 27 janvier prochain dans Haute couture et aussi en 2021 dans On sourit pour la photo) et Zabou Breitman (nominée au César du meilleur second rôle en 1993 et en 2012 pour L’exercice de l’État [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pierre Schoeller
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par Nicolas Pleskof (issu de l’Atelier Scénario de La Fémis) et Elsa Marpeau (la série Capitaine Marleau), le scénario est centré sur Jeanne, une brillante architecte qui se voit confier la réhabilitation du somptueux manoir des Daguerre, une étrange famille à la tête d’un empire du jeu de société. Quand César, le patriarche de la famille est retrouvé assassiné, Jeanne est entraînée dans un jeu d’enquête grandeur nature pour démasquer le meurtrier…

Produit par Amaury Ovise pour Kazak Productions (déjà partenaire des deux courts métrages réalisés par Nicolas Pleskof), Murder Party est coproduit par France 3 Cinéma, Pictanovo et Auvergne-Rhône-Alpes-Cinéma. Également préacheté par Canal+ et Ciné+, le long métrage est aussi soutenu par les Sofica Cofinova, Sofitvcine et La Banque Postale Image. Les six semaines de tournage prévues dans les régions Hauts-de-France et en Auvergne-Rhône-Alpes, se termineront le 15 janvier avec Gilles Porte à la direction de la photographie. La distribution France et les ventes internationales seront pilotées par Bac Films.

Pour mémoire, Kazak compte actuellement en post-production le très attendu Titane de Julia Ducournau et à son actif récent Un divan à Tunis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Manele Labidi
fiche film
]
de Manele Labidi (Giornate degli autori l’an dernier à Venise), Sophia Antipolis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Virgil Vernier
fiche film
]
de Virgil Vernier (Cinéastes du présent à Locarno en 2018), Le Prix du succès [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teddy Lussi-Modeste
fiche film
]
de Teddy Lussi-Modeste (Special Presentations à Toronto et New Directors à San Sebastian en 2017), Corporate [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicolas Silhol
fiche film
]
de Nicolas Silhol (en compétition à Karlovy Vary en 2017), Compte tes blessures [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Morgan Simon
fiche film
]
de Morgan Simon (mention spéciale New Directors à San Sebastian en 2016) et Ni le ciel, ni la terre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Clément Cogitore (Semaine de la Critique à Cannes en 2015).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy