email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

ROME 2020

Critique : The Shift

par 

- Dans son premier long-métrage, sur un attentat terroriste à Bruxelles, Alessandro Tonda trouve le ton juste pour aborder un thème d’une brûlante actualité sans renoncer au divertissement

Critique : The Shift
Clotilde Hesme et Adamo Dionisi dans The Shift

Nous voici à bord d'un autobus, au milieu d'un groupe d'adolescents qui parlent de filles, de fêtes et d'examens. À travers un long plan-séquence, on accompagne ces jeunes jusqu'à la porte de leur école, puis dans le bâtiment, où ils retrouvent d'autres camarades, plaisantent et rient. Mais il y a ici quelqu'un qui n'a pas le même air insouciant. Et puis vient l'explosion. C'est sur cette séquence choc que s'ouvre The Shift [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le premier long-métrage d'Alessandro Tonda, en sélection officielle à la 15e Fête du cinéma de Rome. Le film, dont l'action se déroule à Bruxelles, met en scène un attentat terroriste d'origine islamiste (on se rappelle que la capitale belge a été victime de trois attaques le matin du 22 mars 2016) puis déplace son attention vers ce qui se passe à l'intérieur d'une ambulance transportant trois individus : deux secouristes et un garçon de 16 ans blessé, qui porte une ceinture d'explosifs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette ambulance qui, au lieu de transporter le salut, se transforme en bombe à retardement circulant dans les rues de la ville, est le décor principal de ce film au rythme dense qui regarde l'ennemi en face, ennemi qui ici a les traits d'un adolescent fragile et programmé. Les deux urgentistes, Isabelle (Clotilde Hesme) et Adam (Adamo Dionisi), n'ont aucune idée de ce qui se cache sous le pull à capuche de ce garçon qu'ils doivent secourir et qui respire encore après avoir été écrasé sous les décombres de l'école. Quand ils le découvrent, il est trop tard : le jeune islamiste Eden (Adam Amara) a déjà recouvré ses esprits et, quoiqu'il soit terrifié et sans force, il a l'intention d'accomplir sa mission jusqu'au bout, il suffit d'appuyer sur un bouton. Ainsi, pour les trois personnages qui roulent à bord de l'ambulance commence une fugue inarrêtable d'un barrage à l'autre, dans une ville en état d'alerte rouge, et les secouristes pris en otages doivent faire comme si de rien n'était, en plus de devoir médiquer le jeune qui les menace, tandis que les brigades anti-terroristes se déploient de toutes parts pour chasser l'aspirant-kamikaze qui a survécu.

Alessandro Tonda, formé comme assistant réalisateur sur des films comme Suburra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Stefano Sollima
fiche film
]
et Sicilian Ghost Story [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
, et les séries à succès Romanzo criminale et Gomorra, propose ici un long-métrage d'action hyperdynamique qui fonctionne bien, mais n'a pas le divertissement pour unique intérêt. En réunissant trois personnages qui se rapportent de manière différente à l'immigration dans un véhicule prêt à exploser, au coeur de la capitale européenne, le film tente aussi de présenter un fragment de notre réalité contemporaine et d'imaginer un scénario alternatif aux tristes actualités où il est possible de se regarder dans les yeux, d'abattre les barrières et de jeter un pont entre nous et l'autre. Un bon exemple de premier film avec un attrait international, et d'oeuvre de cinéma de genre qui sait trouver le ton juste pour aborder un thème d'une actualité brûlante sans juger, avec respect. Enfin, comme le dit la dédicace qui conclut le film, c'est un hommage "à ceux qui combattent au front sans aucune arme", à savoir les médecins et infirmiers. Une dédicace qui en ces temps de pandémie, résonne plus que jamais.

The Shift est une coproduction italo-belge qui a réuni les efforts de Notorious Pictures et Tarantula. Le film sortira dans les cinémas italiens le 5 novembre, distribué par Notorious.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy