email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CINÉAST 2020

CinÉast révèle le programme de son édition hybride pour 2020

par 

- Le festival dédié au cinéma de l’Europe centrale et orientale inclura un Focus sur la Hongrie, un autre sur le réalisateur macédonien Milcho Manchevski et, pour la première fois, des films du Belarus

CinÉast révèle le programme de son édition hybride pour 2020
Comrade Draculich de Márk Bodzsár

La 13eme édition de CinEast, le Festival du Film d’Europe centrale et orientale au Luxembourg, aura lieu dans un format hybride du 8 au 25 Octobre, avec des projections dans des lieux majeurs de la ville (Cinémathèque, Neimënster, Ciné Utopia, Kinepolis Kirchberg) ainsi que dans d’autres villes du pays, suivant des mesures sanitaires strictes due à la pandémie Covid-19. La majorité des films du programme sera aussi disponible sur la plateforme dédiée CinEast Online Cinema (cineast.eventive.org), avec un nombre limité de tickets virtuels et le contenu réservé au public résidant dans le pays.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Malgré ces circonstances, environ 110 séances physiques de 47 films et plus de 20 courts métrages sont prévues. Après la cérémonie d’ouverture officielle le 8 Octobre au centre culturel Neimënster, le festival commencera avec une projection de la comédie noire Comrade Draculich [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Márk Bodzsár
fiche film
]
du réalisateur hongrois Márk Bodzsár, part d’un Focus sur la Hongrie qui inclura des films et des courts métrages hongrois nouveaux ainsi qu’un groupe hongrois qui jouera pendant la soirée d’ouverture. 

Le line-up de la compétition comprend 8 films: Charlatan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Agnieszka Holland
fiche film
]
de la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland; Drita de Daniel Kruglikov, qui se déroule au Kosovo; Father [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Srdan Golubović
fiche film
]
du Serbe Srdan Golubović; Mare [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrea Staka
fiche film
]
de la Suisse Andrea Štaka; Otto the Barbarian [+lire aussi :
critique
interview : Ruxandra Ghiţescu
fiche film
]
, le premier film de la Roumaine Ruxandra Ghițescu; Servants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ivan Ostrochovský
fiche film
]
du producteur et réalisateur slovaque Ivan Ostrochovský; Spiral, le premier film de la Roumaine Cecília Felméri; et Stories from the Chestnut Woods [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du réalisateur, scénariste, directeur de photographie et éditeur slovène Gregor Božić. Ces films sont en lice pour le Grand Prix, the Prix Spécial du Jury, et le Prix de la Critique.

Un Cinéfocus sur Milcho Manchevski présentera plusieurs film du réalisateur macédonien: son “western de l’est” Dust (2001) et, pendant la Manchevski Night, son dernier film Willow [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Milcho Manchevski
fiche film
]
ainsi que le classique Lion D’Or Before the Rain (1994) suivi par une séance de questions-réponses avec le réalisateur.

Pour la première fois, le festival inclura des films du Belarus, ce qui amènera le nombre de pays de l’Europe centrale et orientale présents au festival à 21: Two de Vlada Senkova, Crystal Swan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Darya Zhuk
fiche film
]
de Darya Zhuk, et le court métrage de fiction Lake of Happiness d’Aliaksei Paluyan.

L’edition de cette année sera centrée sur le thème «Semer l'avenir. Notre planète et nos sociétés à la croisée des chemins», avec l’exposition photo “Semer l'avenir” et deux des quatres Ciné-débats dédiés à la lutte pour le climat et aux modes de vies alternatifs et durables.

Plus d’informations sur le programme de cette édition est disponible sur le site du festival.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy