email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Belgique

Wallimage soutient Philippe Lioret, Katell Quillévéré et Olivier Babinet

par 

- Le fonds d’investissement régional wallon soutient 6 nouveaux projets, et 19 projets déjà soutenus par le passé grâce à une enveloppe supplémentaire de près de 1,6 millions d’euros

Wallimage soutient Philippe Lioret, Katell Quillévéré et Olivier Babinet
Le réalisateur Philippe Lioret

Wallimage vient d’annoncer les résultats de sa 100e session, doublement exceptionnelle puisqu’elle se voit dotée d’un budget renforcé pour contribuer à booster l’industrie qui doit faire face à la crise sanitaire. Parmi les 6 projets aidés, on retrouve trois longs métrages français d’envergure. On notera également que le fonds disposait d’une enveloppe supplémentaire de près de 1,6 millions d’euros pour renforcer le financement de 19 projets déjà aidés précédemment par le fonds.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Philippe Lioret (Welcome [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
interview : Philippe Lioret
fiche film
]
, Je vais bien, ne t’en fais pas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) dirigera bientôt 16 ans, une version contemporaine et urbaine de Roméo et Juliette. Le film est produit par la société du réalisateur en France (Fin Août Production) et par Gapbusters en Belgique.

De son côté, Katell Quillévéré s’apprête à réaliser Le Temps d’aimer, son quatrième long métrage après Un poison violent [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Suzanne [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Katell Quillévéré
fiche film
]
et Réparer les vivants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Katell Quillévéré
fiche film
]
, une histoire d’amour située en 1947. On y suit Madeleine (Anaïs Demoustier), serveuse dans un hôtel restaurant au bord de la plage, mère d'un petit garçon, qui fait la connaissance de François (Vincent Lacoste), étudiant riche et cultivé. La force d’attraction qui les pousse l’un vers l’autre est à la mesure du secret dont chacun est porteur. Si l'on sait ce que Madeleine veut laisser derrière elle en suivant ce jeune homme, on découvre avec le temps, ce que François tente désespérément de fuir en mêlant le destin de Madeleine au sien… Le film est produit par Frakas en Belgique, et Les Films du Bélier et Les Films Pelléas en France.

Troisième long métrage français soutenu, le nouveau film d’Olivier Babinet (dont le Poissonsexe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
sort bientôt). Pour Normale, le réalisateur s’adjoindra la folie douce de Benoît Poelvoorde. Le film sera produit par Tarantula en Belgique, et Haut et Court et Page One en France.

Un quatrième long sera soutenu, un film de science-fiction post-apocalyptique, Vesper Seeds de Kristina Buozyte et Bruno Samper. Après la fin du monde, ou du moins de notre éco-système, une jeune orpheline se bat pour recréer le futur grâce à ses pouvoirs de bio-hacking. Le film est produit par Natrix Natrix (Lituanie), et notamment coproduit par 10:80 Films (Belgique), tandis que les ventes internationales seront assurées par XYZ Films.

Notons que Wallimage vient de désigner sa nouvelle Directrice Générale, Virginie Nouvelle, Directrice financière et Directrice de la s.a. Wallimage Entreprises, qui succèdera donc à Philippe Reynaert, Directeur Général depuis 20 ans à l’automne prochain.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy