email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2020 EFM

Le Pacte mise sur Onoda, 10000 nuits dans la jungle à l'EFM

par 

- Le vendeur français dévoilera à Berlin un promoreel pour le film d’Arthur Harari et lance les préventes pour Tokyo Shaking

Le Pacte mise sur Onoda, 10000 nuits dans la jungle à l'EFM
Onoda, 10000 nuits dans la jungle d’Arthur Harari

Si la division ventes internationales de la société parisienne Le Pacte (dirigée par Jean Labadie) fera très certainement le plein à l’European Film Market de la 70e Berlinale (du 20 février au 1er mars) pour les deux projections de marché dédiées à La Daronne [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Paul Salomé (avec Isabelle Huppert en tête d’affiche), c’est aussi pour l’avenir que va travailler l’équipe pilotée par Camille Neel, tout particulièrement avec l’excitant Onoda, 10000 nuits dans la jungle (Onoda – 10 000 Nights in the Jungle) du Français Arthur Harari.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Actuellement post-production et second long du cinéaste après le très remarqué Diamant noir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arthur Harari
fiche film
]
(nominé au César 2017 du meilleur premier film et qui avait valu à Niels Schneider le César du meilleur espoir), Onoda, 10000 nuits dans la jungle sera prévendu sur promoreel à Berlin.  Écrit par le réalisateur avec Vincent Poymiro, le scénario débute au Japon en 1944. Formé au renseignement, Hiroo Onoda qui a 22 ans, découvre une philosophie contraire à la ligne officielle : pas de suicide et rester en vie quoi qu’il arrive car la mission est plus importante que tout le reste. Envoyé à Lubang, une petite île des Philippines où sur les Américains sont sur le point de débarquer, il doit mener une guérilla jusqu’au retour des troupes japonaises. Mais si l’Empire japonais déposera les armes bientôt, Onoda ne le fera que 10 000 jours plus tard… Interprété notamment par Yuya Endo, Yuya Matsuura et Shinsuke Kato, le film (en langue japonaise) a été piloté en production par la France via bathysphere (Nicolas Anthomé), avec en coproduction To Be Continued et Arte France Cinéma, les Allemands de Pandora, les Belges de Frakas, les Italiens d’Ascent Film et Rai Cinema, et les Japonais de Chipangu, et avec le soutien entre autres, d’Eurimages, de l’Aide aux Cinémas du Monde du CNC, du mini-traité de coproduction franco-allemand, de Canal+, de Ciné+, du NRW, de Belgacom, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du MIBACT.

À l’EFM, Le Pacte lancera les préventes pour Tokyo Shaking d’Olivier Peyon (actuellement en tournage avec Karin Viard en tête d’affiche – lire l’article).

Un promoreel sera aussi au rendez-vous pour L’Été nucléaire (Atomic Summer) de Gaël Lépingle, un premier long français (également produit par bathysphere) en post-production et comptant au casting Shaïn Boumedine (Mektoub My Love [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Carmen Kassovitz, Théo Augier, Constantin Vidal et Manon Valentin. L’intrigue est centrée sur Victor qui a une petite vingtaine d’années, qui travaille à la marie et vit avec Charlotte, enceinte de leur premier enfant. Mais un incident survient à proximité dans une usine nucléaire…

A signaler également au rayon des projections de marché organisées à Berlin par Le Pacte, Citizens of the World de l’Italien Gianni di Gregorio.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.