email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS / PRIX France

Premiers Plans toujours en mission pour l’avenir

par 

- Les jeunes talents européens sont en vitrine de la 32e édition du festival angevin qui se déroule du 17 au 26 janvier avec Juliette Binoche en présidente du jury principal

Premiers Plans toujours en mission pour l’avenir
Giraffe d’Anna Sofie Hartmann

Démarrage aujourd’hui du 32e Festival Premiers Plans d’Angers (du 17 au 26 janvier), un événement défricheur des plus belles promesses européennes piloté avec énergie par Claude-Eric Poiroux et qui a sélectionné cette année une centaine d’œuvres.

Les huit longs métrages en lice en compétition internationale seront départagés par un jury présidé par Juliette Binoche (qui dispensera aussi une masterclass et qui est épaulée par les cinéastes Sarah Suco, Lukas Dhont, Franco Lolli, ainsi que par la musicienne suisse Sophie Hunger). Sont notamment en lice trois films découverts à Locarno : Giraffe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Allemande Anna Sofie Hartmann, Ivana la terrible [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de la Roumaine Ivana Mladenović et le documentaire belge Overseas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yoon Sung-A
fiche film
]
de Sung A Yoon. L’affiche inclut également La hija de un ladrón [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Belén Funes
fiche film
]
de l’Espagnole Belén Funes (dévoilé en compétition à San Sebastian avec le prix de la meilleure actrice à la clé pour Greta Fernández), la production allemande Oray [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 du Turc Mehmet Akif Büyükatalay (couronné meilleur premier long métrage de la Berlinale 2019), Un jour si blanc [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hlynur Pálmason
fiche film
]
de l’Islandais Hlynur Pálmason (prix de la Révélation pour l’acteur Ingvar E. Sigurðsson à la Semaine de la Critique cannoise), Psychobitch [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Norvégien Martin Lund (récent prix du public du ArteKinoFestival) et le documentaire Sans frapper [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alexe Poukine
fiche film
]
 de la Belge Alexe Poukine (prix du jury du film le plus innovant à Visions du Réel).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La section compétitive dédiée aux premiers longs métrages français compte quatre films avec Deux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Filippo Meneghetti
fiche film
]
 de Filippo Meneghetti (dont les ventes mondiales ont cartonné après sa première à Toronto), Mes jours de gloire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antoine de Bary
fiche film
]
 d’Antoine de Bary (découvert à Venise, à Orizzonti) et deux documentaires : Retiens la nuit de Simon Depardon, Baptiste Drouillac et Arthur Verret, et Des hommes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Alice Odiot et Jean-Robert Viallet (dévoilé à Cannes, au programme de l’ACID).

Au-delà des compétitions de courts métrages, films d’école, œuvres d’animation ou encore de titres jeune public, le festival angevin qui sera ouvert par La fille au bracelet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Stéphane Demoustier
fiche film
]
de Stéphane Demoustier (qui a fait sa première à Locarno) et clôturé par Cuban Network [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Assayas
fiche film
]
d’Olivier Assayas (présenté en compétition à Venise), projettera notamment dans la section compétitive Diagonales trois longs métrages documentaires : Animus Animalis (A Story About People, Animals and Things) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aistė Žegulytė
fiche film
]
de la Lituanienne Aistė Žegulytė, Chanson triste de Louise Narboni et la production suisse L’Île aux oiseaux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maya Kosa et Sérgio da Costa
fiche film
]
de Maya Kosa et Sergio Da Costa.

Au rayon des avant-premières pointent La Bonne Épouse [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Martin Provost, Petit pays [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Éric Barbier, Rocks [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sarah Gavron
fiche film
]
de la britannique Sarah Gavron, les titres cannois Une mère incroyable [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Franco Lolli et Abou Leila [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Amin Sidi-Boumédiène, et le documentaire Autonomes de François Bégaudeau. A signaler aussi Perdrix [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Erwan Le Duc
fiche film
]
d’Erwan Le Duc en séance spéciale.

Enfin, le programme inclut également (entre autres multiples événements) des hommages et rétrospectives au duo de documentaristes français Raymond Depardon - Claudine Nougaret (qui dispenseront aussi une masterclass) au cinéaste hongrois Bela Tarr, aux animateurs irlandais Tomm MooreNora Twomey (en présence du premier nommé). Des thématiques "Sicilia ! " et "Profession : Reporter" (avec entre autres les excellents L’Affaire Colectiv [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Roumain Alexander Nanau et le nominé à l’Oscar Pour Sama [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Waad Al-Kateab, Edward Watts
fiche film
]
de Waad Al-Khateab et Edward Watts) seront aussi explorées. Le tout sans oublier les lectures de scénario avec Entre les vagues d’Anaïs Volpé, Olga d’Elie Grappe et Le marchand de sable de Steve Achiepo.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.