email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Cinq jeunes cinéastes prometteurs pour Emergence

par 

- La 22e session de la résidence de mise en scène aidera les premiers longs de Nathalie Saugeon, Jean-Baptiste Durand, Emmanuel Laskar, Pierre Mazingarbe et Edouard Salier

Cinq jeunes cinéastes prometteurs pour Emergence
La réalisatrice Nathalie Saugeon

Sélectionnés par un jury présidé cette année par Jean-Bernard Marlin, cinq jeunes cinéastes ont été choisis pour la 22e session de la résidence de mise en scène Emergence, un dispositif unique en Europe qui leur offrira la possibilité de tourner deux séquences de leurs premiers longs métrages, avec le parrainage d'un réalisateur confirmé, un accompagnement artistique et des moyens professionnels de production.

Nathalie Saugeon a été retenue avec Fils de. Le scénario qu’elle a écrit avec Anne-Claire Jaulin est centré sur Rudy (14 ans) qui n’a jamais connu son père. Envers et contre tout, il veut se faire accepter par la famille légitime, le temps d’un été au bord de la mer… Un projet piloté par Sébastien Haguenauer pour 10:15! Productions.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Jean-Baptiste Durand a été retenu avec Chien de la casse. Au cœur de l'intrigue figurent Dog et Mirales, deux amis d’enfance vivant dans un petit village du sud de la France et passant la majeure partie de leurs journées à traîner dans les rues. Pour tuer le temps, Mirales a pris l’habitude de taquiner Dog jusqu’à en faire son souffre-douleur. Mais cet été là, Dog rencontre Elsa avec laquelle il vit une histoire d’amour. Rongé par la jalousie, Mirales va devoir se défaire de son passé pour pouvoir grandir et trouver sa place… (production : Anaïs Bertrand pour Insolence Productions).

Figure aussi parmi les lauréats le franco-suisse Emmanuel Laskar qui travaillera sur Le Médium, centré sur Michael Monge qui vient de perdre sa mère, une médium spécialisée dans la communication avec les morts. Légataire officiel de ses dons, il reste pourtant incrédule et rejette cet héritage. Mais le destin va placer sur son chemin Alice, une artiste fascinante, frappée par la mort récente de son compagnon, disparu dans l’océan en faisant du surf. Alors qu’Alice insiste pour qu’il entre en contact avec le mort, Michael va s’attacher à elle et tentera de la ramener sur le chemin de la vie... (production : Justin Taurand pour Les Films du Bélier).

Pierre Mazingarbe a été sélectionné avec Chiens et loups qui raconte les mésaventures de Jade Pileggi. Enfant, elle était le vilain petit canard d’une famille d’hommes illustres, prix Nobel et génies.
 Elle voulait plaire à sa mère Judith, mais celle-ci n’avait d’yeux que pour ses deux fils. Devenue major du concours de l’École nationale de la Magistrature, Jade peut aujourd’hui prétendre à un poste prestigieux à Paris. Mais quand sa mère lui annonce qu’elle a un cancer, elle n’a d’autre choix que de rentrer s’occuper d’elle, dans le manoir familial de Béthune… (produit par Charlotte Vande Vyvre pour Balade Sauvage Productions).

Edouard Salier prépare (sur un scénario co-signé avec Maurice Carrasco) Un monstre, moi aussi dont l’intrigue a pour cadre le Sud de la France, en 2028.
Lazare et Séraphin (11 et 12 ans) sont frères et meilleurs amis. Un jour, Séraphin est contaminé par les déchets d’une ancienne centrale nucléaire qui le rendent physiquement monstrueux, mentalement diminué et fluorescent dans la nuit.
Cette catastrophe contraint Lazare à faire le deuil du souvenir de son frère et à apprendre à l’aimer tel qu’il est, dans un monde où il n’y a pas de place pour les monstres. (produit par Jean-Michel Rey et Ninon Chapuis pour Rezo Production).

Depuis sa création par Élisabeth Depardieu, Emergence (présidé par Dominique Besnehard et dirigé par Nathalie Bessis, épaulée par le producteur Laurent Lavolé en tant que délégué artistique) a notamment soutenu les premiers longs de Mia Hansen-Love, Alice Winocour, Deniz Gamze Ergüven, Katell Quillévéré, Leyla Bouzid, Léa Fehner, Morgan Simon, Farid Bentoumi, Antonin Peretjatko, Elie Wajeman, Stéphane Demoustier, Joachim Lafosse, Pierre Schoeller, etc.

Parmi les projets lauréats des précédentes éditions se distinguent Lola vers la mer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laurent Micheli
fiche film
]
du Belge Laurent Micheli (sortie dans les salles françaises le 11 décembre), Un vrai bonhomme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Benjamin Parent (sortie le 8 janvier 2020) et Perdrix [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Erwan Le Duc
fiche film
]
d’Erwan Le Duc (présenté à la dernière Quinzaine des Réalisateurs et nominé au prix Lumières 2020 du meilleur film). En post-production pointent L’Horizon d’Émilie Carpentier (lire l’article), Les Meilleures de Marion Desseigne-Ravel (article) et Garçon Chiffon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicolas Maury
fiche film
]
de Nicolas Maury.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy