email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Luxembourg

Le Fonds cinéma du Luxembourg investit 9,2M € dans 20 productions audiovisuelles

par 

- À la fin novembre, l'agence a évalué 37 projets éligibles pour cette aide au développement et à la production

Le Fonds cinéma du Luxembourg investit 9,2M € dans 20 productions audiovisuelles
Le réalisateur Christian Volckman, dont le film d'animation The Kid a obtenu une aide à la production d'1,9 million d'euros

Le comité de sélection du programme de soutien à l'audiovisuel national du Fonds cinéma du Luxembourg a annoncé qu'il soutiendrait 20 nouvelles productions locales. Les aides à la production et au développement accordées à cette session, en particulier, se montent à 9 217 341 euros et vont contribuer à ce que soient réalisés dix longs-métrages de fiction, quatre films d'animation, quatre documentaires, une série TV et un court-métrage de fiction.

Les projets les plus subventionnés sont deux films d'animation, Kensuke’s Kingdom de Kirk Hendry et Neil Boyle, et The Kid de Christian Volckman, qui ont tous les deux obtenus 1,9 million d'euros. Le premier de ces titres est un film d'aventures scénarisé par Frank Cottrell Boyce et produit par la société Mélusine Productions, qui siège à Howald, en collaboration avec des partenaires français, britannique et irlandais. De son côté, Volckman prépare une comédie dramatique librement adaptée du film de Charlie Chaplin du même nom, réalisé en 1921. Le projet est produit par Bidibul Productions avec des sociétés de France et de Belgique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les dix longs-métrages de fiction épaulés sont Stargazer de Christian Neuman (29 000 € d'aide au développement ; produit par Focusart Belle Sauvage), The Little Duke d'Andy Bausch (60 000 € d'aide à la production ; produit par Paul Thiltges Distributions), Halli Galli de Govinda van Maele (60 000 € d'aide au développement ; produit par Les Films Fauves), L’insondable Madame M de Claude Lahr (30 000 € d'aide au développement ; Nowhere Land Productions), Laif A Séil de Loïc Tanson (30 000 € d'aide au développement ; Samsa Film), Der Passfälscher de Maggie Peren (1 050 000 € d'aide à la production ; produit par Amour Fou Luxembourg avec des partenaires allemands), The Delinquents de Rodrigo Moreno (200 000 € d'aide à la production ; produit par Les Films Fauves en collaboration avec des sociétés du Brésil, d'Argentine et du Chili), Eureka de Lisandro Alonso (200 000 € d'aide à la production ; produit par Tarantula Luxembourg en collaboration avec des partenaires argentin, français, portugais et allemand), Silver Star de Ruben Amar (200 000 € d'aide à la production ; Bidibul Productions en collaboration avec des coproducteurs libanais et français) et January d'Andrey Paounov (80 000 € d'aide à la production ; produit par Tarantula Luxembourg avec des partenaires en Bulgarie et au Portugal).

La Patrouille d'Indra Siera et Jacques Molitor (1 270 841, coproduit par Zeilt Productions avec des partenaires belges) est la série TV sélectionnée pour recevoir une aide à la production, et le seul court-métrage de la liste est le film dramatique Bellevue de Jonathan Becker (120 000 € ; produit par Skill Lab). Les deux autres films d'animation soutenus sont Dans la forêt sombre et mystérieuse d'Alexis Ducord et Vincent Paronnaud (30 000 d'aide au développement ; Zeilt Productions) et Stitch Head de Toby Genkel et Steve Hudson (1 700 000 € d'aide à la production ; produit par Fabrique d’Images avec des partenaires allemands).

Enfin, les quatre documentaires retenus sont Krieg Und Erinnerung de Bady Minck et Loretta Walz (55 000 € d'aide au développement ; Amour Fou Luxembourg), Morabeza de Pascoal Poca (30 000 € d'aide au développement ; Wady Films), Visage(s) d’Afrique de Fabrizio Maltese (217 500 € d'aide à la production ; Red Lion) et Fouledh de Medhi Hmili (55 000 € d'aide à la production ; produit par Tarantula Luxembourg en collaboration avec des partenaires en Tunisie et en Allemagne). Le comité de sélection a évalué 37 projets éligibles et alloué des aides à 20 d'entre eux.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.