email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

La pièce rapportée pour Antonin Peretjatko

par 

- Le réalisateur révélé avec La Fille du 14 juillet a réuni au casting Anaïs Demoustier, Philippe Katerine, Josiane Balasko, William Lebghil et Sergi Lopez

La pièce rapportée pour Antonin Peretjatko
Le réalisateur Antonin Peretjatko, l'actrice Anaïs Demoustier et l'acteur Philippe Katerine

Démarré le 25 septembre, le tournage de La pièce rapportée d’Antonin Peretjatko se terminera le 5 novembre. Il s’agit du 3e long de l’original et décalé cinéaste après La Fille du 14 juillet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(révélé à la Quinzaine des Réalisateurs 2013 et nominé au César 2014 de meilleur premier film) et La Loi de la jungle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(2016).

Le casting réunit Anaïs Demoustier (nominée aux César 2009 et 2011 du meilleur espoir et au César 2018 du meilleur second rôle pour La Villa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Robert Guédiguian
fiche film
]
; appréciée notamment dans Une nouvelle amie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : François Ozon
fiche film
]
et Bird People [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pascale Ferran
fiche film
]
; actuellement à l’affiche dans Alice et le maire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicolas Pariser
fiche film
]
; en salles le 27 novembre dans Gloria Mundi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Robert Guédiguian
fiche film
]
et le 5 février prochain dans La Fille au bracelet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Philippe Katerine (César 2019 du meilleur second rôle pour Le Grand Bain [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
; à son avantage entre autres dans Gaz de France [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Un beau soleil intérieur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
; à l’affiche en février 2020 dans Le Lion), Josiane Balasko (nominée au César de la meilleure actrice en 1990, 1994 et 2004; remarquée récemment dans Grâce à Dieu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : François Ozon
fiche film
]
; en salles le 11 décembre dans Les Envoûtés), William Lebghil (nominé au César 2019 du meilleur espoir et au prix Lumières de la révélation pour Première année [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
; tête d’affiche dans Ami-ami [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Yves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Benoît Forgeard
fiche film
]
; en salles le 30 octobre dans Debout sur la montagne [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et l’Espagnol Sergi Lopez (César 2001 du meilleur acteur pour Harry, un ami qui vous veut du bien et nominé dans la même catégorie aux Goya 2002 et 2007 pour Sólo mía et Le Labyrinthe de Pan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
; apprécié récemment notamment dans Heureux comme Lazzaro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Rohrwacher
fiche film
]
et Le Voyage de Marta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Neus Ballús
fiche film
]
; en salles l’an prochain dans La boda de Rosa d’Iciar Bollain).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Adaptation par le réalisateur de la pièce Il faut un héritier de Noëlle Renaude, le scénario est centré sur Paul Château Têtard qui tombe amoureux d’Ava, une jeune guichetière de métro. Le mariage n’est pas du goût de la belle-mère, surnommée la Reine Mère, mais elle s’en accommode puisque Paul, à 48 ans, n’a pas d’enfant : un héritier serait le bienvenu. Cependant le bébé tarde à venir et une guerre fait rage entre Ava et la Reine Mère. Cette dernière est persuadée qu’Ava trompe son fils et elle lui colle un détective aux talons. Une naissance est enfin annoncée ! Est-ce Paul le père ? Le détective mène l’enquête…

Produit par Thomas et Mathieu Verhaeghe pour Atelier de Production, La pièce rapportée bénéficie d’une coproduction d’Orange Studio, de préachats de Canal+ et OCS, et du soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes où se déroule le tournage avec Simon Roca (fidèle complice du réalisateur et dont la filmographie récente inclut 9 doigts [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : F.J. Ossang
fiche film
]
et Sophia Antipolis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Virgil Vernier
fiche film
]
) à la direction de la photographie.

Pour mémoire, Atelier de Production compte entre autres à son actif Le Daim [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Quentin Dupieux
fiche film
]
et Au poste [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Quentin Dupieux, et en post-production Playlist de Nine Antico (avec Sara Forestier et Laetitia Dosch en tête d’affiche - lire l’article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.