email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CINÉAST 2019

CinÉast accueille une vaste sélection de films est-européens

par 

- La 12e édition du Festival du film centre- et est-européen de Luxembourg se tient cette année du 3 au 20 octobre

CinÉast accueille une vaste sélection de films est-européens
Stitches de Miroslav Terzić

Le Festival CinÉast du film centre- et est-européen de Luxembourg célèbre sa 12e édition du 3 au 20 octobre. Le programme comprend un vaste éventail de longs- et de courts-métrages représentant tous les pays d'Europe centrale et d'Europe de l'Est, qui seront projetés à différents endroits de la capitale du Grand-Duché.

Le festival a invité sept longs-métrages en tout à participer à sa compétition, et ils sont tous issus des sélections des plus grands festivals d’Europe : Cat in the Wall [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mina Mileva, Vesela Kazakova
fiche film
]
du duo bulgare Mina Mileva-Vesela Kazakova, qui a fait sa première mondiale à Locarno ; Corpus Christi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bartosz Bielenia
interview : Jan Komasa
fiche film
]
du Polonais Jan Komasa (gagnant du Label Europa Cinemas à la dernière édition des Giornate degli Autori de Venise) ; Oleg [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juris Kursietis
fiche film
]
du Letton Juris Kursietis (première mondiale à la Quinzaine des Réalisateurs ; Open Door [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Florenc Papas
fiche film
]
de l'Albanais Florenc Papas (première mondiale à Sarajevo) ; Nova Lituania [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Karolis Kaupinis
fiche film
]
 du Lituanien Karolis Kaupinis et Scandinavian Silence [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Martti Helde
fiche film
]
de l'Estonien Martti Helde (tous deux dévoilés dans la section East of the West de Karlovy Vary); et Stitches [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Miroslav Terzić
fiche film
]
du Sere Miroslav Terzić (Label Europa Cinemas dans la section Panorama du dernier Festival de Berlin).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Comme de coutume, le festival a invité un groupe de professionnels du film pour constituer le jury de la compétition, qui sera présidé cette année par le cinéaste français Jacques Doillon, flanqué de la programmatrice pour les Giornate degli Autori Renata Santoro, du réalisateur roumain Marius Olteanu, du réalisateur et producteur luxembourgeois Adolf El Assal et de sa concitoyenne l'actrice Sophie Mousel.

La compétition n’est qu’une petite portion du programme du festival, qui va présenter cette année au public luxembourgeois plusieurs sections, comme Funnyeast, une sélection de comédies qui comprend My Last Year as a Loser [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Urša Menart, Old-Timers [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Martin Dušek, Ondřej Prova…
fiche film
]
de Martin Dušek et Ondřej Provazník, Bad Poems [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Gábor Reisz, Cinédocs, qui réunit des documentaires comme Animus Animalis (A Story about People, Animals and Things) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aistė Žegulytė
fiche film
]
d'Aistė Žegulytė, King Skate [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Šimon Šafránek et Honeyland [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ljubomir Stefanov, Tamara …
interview : Tamara Kotevska, Ljubomir …
fiche film
]
de Ljubomir Stefanov et Tamara Kotevska, ou Cinéshorts, qui mettra l’accent sur les longs-métrages de fiction, les documentaires et les courts-métrages animés produits dans la région.

Le film de clôture du festival est des titres les plus importants de la sélection : le thriller encensé Les Siffleurs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Corneliu Porumboiu
fiche film
]
de Corneliu Porumboiu, qui a fait sa première mondiale à Cannes en compétition et jouera après le gala de remise des prix.

Au-delà des événements artistiques, musicaux et gastronomiques que CinÉast va également proposer, le festival doit accueillir un très grand nombre d’invités et de professionnels de la région, la plupart représentant les films en sélection, de manière à faire de la capitale luxembourgeoise une sorte d’ambassade centre- et est-européenne pendant le mois d’octobre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy