email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

ANGOULÊME 2019

Le Valois d'Or 2019 dans le viseur à Angoulême

par 

- Dix titres en compétition et une vague d'avant-premières pour le 12e Festival du Film francophone qui se déroulera du 20 au 25 août

Le Valois d'Or 2019 dans le viseur à Angoulême
Mon Chien Stupide de Yvan Attal

Mon Chien Stupide de Yvan Attal (une adaptation du roman éponyme de John Fante interprétée par le réalisateur lui-même et par Charlotte Gainsbourg) ouvrira demain, en avant–première hors compétition, la 12e édition du Festival du film francophone d'Angoulême (du 20 au 25 août 2019), évènement très prisé des distributeurs français qui apprécient d’y tester leurs films avant les sorties de la rentrée.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Présidé par l’actrice britannique Jacqueline Bisset (et incluant notamment la cinéaste suisse Bettina Oberli et le réalisateur français Louis-Julien Petit), le jury de la compétition devra départager dix prétendants au Valois d'Or 2019. Sont en lice quatre titres cannois (Papicha [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mounia Meddour
fiche film
]
de l’Algérienne Mounia Meddour, Adam [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Marocaine Maryam Touzani, Tu mérites un amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hafsia Herzi
fiche film
]
de la Française Hafsia Herzi et le film d’animation Les hirondelles de Kaboul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Zabou Breitman et Eléa Gob…
fiche film
]
de ses compatriotes Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec), mais également Lola vers la mer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laurent Micheli
fiche film
]
du Belge Laurent Micheli et quatre autres films réalisés par des Français avec Place des victoires de Yoann Guillouzouic, Au nom de la terre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Édouard Bergeon et deux longs métrages dévoilés sur la Piazza Grande de Locarno (La fille au bracelet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Stéphane Demoustier et Camille [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Boris Lojkine), la sélection étant complétée par le Canadien Louis Bélanger avec Vivre à 100 milles à l’heure.

Au rayon très fourni des avant-premières se distinguent entre autres Fête de famille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Cédric Kahn, Deux moi [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Cédric Klapisch, Trois jours, une vie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Nicolas Boukhrief, Les Éblouis de Sara Suco, Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part d’Arnaud Viard, Fahim de Pierre-François Martin-Laval, Donne-moi des ailes de Nicolas Vanier, Le Dindon [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jalil Lespert, L‘Esprit de famille d'Éric Besnard, Je ne rêve que de vous de Laurent Heynemann, le film d’animation (découvert à Cannes) La Fameuse Invasion des ours en Sicile [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lorenzo Mattotti
fiche film
]
de l’Italien Lorenzo Mattotti et le documentaire Le Regard de Charles de Marc Domenico qui fera la clôture du festival.

A signaler également en séance évènement La Vie scolaire [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Grand Corps Malade et Mehdi Idir, le programme Les Flamboyants avec les primés cannois Atlantique [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mati Diop
fiche film
]
de Mati Diop et Portrait de la jeune fille en feu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Céline Sciamma
fiche film
]
de Céline Sciamma, ainsi que La sainte famille [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Louis-do de Lencquesaing, une section Premiers rendez-vous avec K Contraire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sarah Marx
fiche film
]
de Sarah Marx (découvert l’an dernier à Venise sous le titre L’Enkas), Frères d'arme [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sylvain Labrosse, Long Time No See de Pierre Filmon et La Dernière Vie de Simon de Léo Karmann, et des séances spéciales incluant Vif-Argent [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Stéphane Batut, Fourmi [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Julien Rappeneau, le titre cannois La Belle Époque [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicolas Bedos
fiche film
]
de Nicolas Bedos, Vagabondes de Philippe Dajoux et Des gens bien [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du duo Bruno Lopez - Emmanuel Vieilly.

Notre Dame [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Valérie Donzelli (dévoilé sur la Piazza Grande de Locarno) et La Vertu des Impondérables de Claude Lelouch (qui dispensera également une masterclass) seront présentés dans cadre de Ciné & Concerts, alors que la sélection des documentaires proposera FilmmakErs de Julie Gayet et Mathieu Busson, Le Dernier Poumon du Monde de Yamina Benguigui, Rendre la justice de Robert Salis et Philippe R. Doumic, sous son regard, l’étincelle du duo Laurence Doumic - Sébastien Cauchon.

Le très riche menu de ce 12e Festival du film francophone d'Angoulême prévoit aussi un zoom distributeur (baptisé Bijoux de famille) dédié à Haut et Court, un Focus réalisateur pour Nabil Ayouch (avec une masterclass en prime), et des hommage au réalisateur français Michel Deville et au cinéma luxembourgeois (lire la news).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.