email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

LOCARNO 2019 Compétition / Cinéastes du présent / Signs of Life / Moving Ahead / Piazza Grande / Prix

Vitalina Varela sort des ténèbres et décroche le prestigieux Léopard d'or du Festival de Locarno

par 

- De manière peut-être pas si imprévisible que cela, c'est la rigueur et la ténacité du Portugais Pedro Costa qui ont conquis le jury de la compétition internationale de Locarno

Vitalina Varela sort des ténèbres et décroche le prestigieux Léopard d'or du Festival de Locarno
Le réalisateur Pedro Costa avec son Léopard d'or (© Massimo Pedrazzini/Locarno Film Festival)

Le réalisateur portugais Pedro Costa, un habitué du Festival de Locarno, qui lui a toujours réservé une place de choix (en 2014, son film Horse Money [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
avait déjà remporté à Locarno le prix de la mise en scène), vient d'y décrocher deux trophées avec le splendide et vénéneusement intransigeant Vitalina Varela [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
: le Léopard d'or, c'est-à-dire la récompense suprême du festival, et le Léopard d'argent de la meilleure interprétation féminine – remis à Vitalina Varela, l’actrice principale, par le jury présidé par Catherine Breillat, qui a estimé que par sa personne, son histoire et son investissement physique, elle a donné corps au film de Pedro Costa. Au-delà de l'hermétisme d'un cinéma exigeant et esthétiquement grandiose qui rappelle des maîtres de l'horreur surnaturelle comme David Lynch (et son Elephant Man), il se dégage de Vitalina Varela une humanité désespérée qui ne peut que toucher.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
LIM Internal

Vitalina Varela a été accompagnée sur le podium de Locarno par le discret mais puissant Regis Myrupu, acteur principal de The Fever [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maya Da-Rin
fiche film
]
de Maya Da-Rin (Prix FIPRESCI), primé pour son interprétation. Comme Varela, c'est une personne/un personnage qui incarne à la fois les contradictions de sa terre natale et de son histoire personnelle.

Un autre film européen qui parle des femmes dans toute leur splendide complexité, Les Enfants d’Isadora [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Damien Manivel
fiche film
]
du Français Damien Manivel, ode au pouvoir de la danse, a décroché le deuxième prix le plus important du festival : le Léopard de la mise en scène. Une mention spéciale a été réservée à Maternal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maura Delpero
fiche film
]
de l'Italienne Maura Delpero, qui a également raflé le Prix du jury oecuménique, le Label Europa Cinemas et le deuxième prix du jeune jury.

Dans la section Cinéastes du présent, c'est Nafi’s Father du Sénégalais Mamadou Dia (également lauréat du Prix Swatch du meilleur premier film) qui a décroché le Léopard d'or. Parmi les films européens primés dans cette importante section, on trouve aussi la coproduction entre la Roumanie et la Serbie Ivana the Terrible [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Ivana Mladenović (Prix spécial du jury Ciné+ Cinéastes du présent) et le docufiction anglais Here for Life [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Andrea Luka Zimmerman et Adrian Jackson (mention spéciale du jury).

Ce sont également des coproductions européennes qui se sont illustrées dans le volet Moving Ahead, plus audacieux : le Prix Moving Ahead est allé à The Giverny Document (Single Channel) de Ja’Tovia M Gary (États-Unis/France) et la mention spéciale (ex aequo avec le film chinois Osmosis de Zhou Tao) à Those That, at a Distance, Resemble Another [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la jeune réalisatrice anglaise Jessica Sarah Rinland (Royaume-Uni/Argentine/Espagne).

Instinct [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le premier film de l'actrice et écrivaine hollandaise Halina Reijn, présenté sur le majestueux écran de la Piazza Grande, a reçu le Prix Variety Piazza Grande et la mention spéciale de la compétition First Feature, ex aequo avec le documentaire During Revolution [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Maya Khoury, un film coproduit par la Syrie et la Suède.

Compétition internationale

Léopard d’or
Vitalina Varela
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 – Pedro Costa (Portugal)

Prix spécial du jury
Height of the Wave – Park Jung-bum (Corée du Sud)

Léopard de la mise en scène
Damien Manivel – Les Enfants d’Isadora [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Damien Manivel
fiche film
]
(France/Corée du Sud)

Léopard de la meilleure interprétation féminine
Vitalina Varela – Vitalina Varela

Léopard de la meilleure interprétation masculine
Regis Myrupu – The Fever [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maya Da-Rin
fiche film
]
(Brésil/France/Allemagne)

Mention spéciale
The Science of Fictions [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Yosep Anggi Noen (Indonésie/Malaisie/France)
Maternal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maura Delpero
fiche film
]
– Maura Delpero (Italie/Argentine)

Compétition Cinéastes du présent

Léopard d’or Cinéastes du présent
Nafi’s Father – Mamadou Dia (Sénégal)

Prix du meilleur réalisateur émergent – Ville et Région de Locarno
143 rue du désert [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Hassen Ferhani (Algérie/France/Qatar)

Prix spécial du jury Ciné+ Cinéastes du présent
Ivana the Terrible [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Ivana Mladenović (Roumanie/Serbie)

Mention spéciale
Here for Life [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Andrea Luka Zimmerman, Adrian Jackson (Royaume-Uni)

Moving Ahead

Prix Moving Ahead
The Giverny Document (Single Channel) – Ja’Tovia M Gary (États-Unis/France) (moyen-métrage)

Mention spéciale
Those That, at a Distance, Resemble Another [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Jessica Sarah Rinland (Royaume-Uni/Argentine/Espagne)
Osmosis - Zhou Tao (Chine)

First Feature

Prix Swatch First Feature du meilleur premier film
Nafi’s Father – Mamadou Dia (Sénégal)

Prix Swatch Art Peace Hotel
La paloma y el lobo – Carlos Lenin (Mexique)

Mentions spéciales
Instinct [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Halina Reijn (Pays-Bas)
During Revolution
 [+lire aussi :
critique
fiche film
]
– Maya Khoury (Syrie/Suède)

Léopards de demain

Compétition internationale

Petit Léopard d'or du meilleur court-métrage international – Prix SRG SSR
Black Sun – Arda Çiltepe (Turquie/Allemagne)

Petit Léopard d'argent SRG SSR de la Compétition internationale
Umbilical – Danski Tang (États-Unis)

Prix de la mise en scène Léopards de demain – PIANIFICA
Leave of Absence – Anton Sazonov (Russie)

Prix Medien Patent Verwaltung AG 
White Afro – Akosua Adoma Owusu (Ghana/États-Unis)

Compétition nationale

Petit Léopard d'or du meilleur court-métrage suisse – Prix Swiss Life
Mama Rosa – Dejan Barac (Suisse)

Petit Léopard d'argent Swiss Life pour la Compétition nationale
Tempête silencieuse – Anaïs Moog (Suisse)

Prix du meilleur espoir suisse
Terminal – Kim Allamand (Suisse)

Autres prix

Prix Variety Piazza Grande
Instinct – Halina Reijn

Prix oecuménique
Maternal – Maura Delpero

Mention spéciale
Vitalina Varela – Pedro Costa

Prix FIPRESCI
The Fever – Maya Da-Rin

Label Europa Cinemas
Maternal – Maura Delpero

Prix SRG SSR/Semaine de la critique
The Euphoria of Being [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Réka Szabó (Hongrie)

Prix Zonta Club Locarno
Adolescentes – Sébastien Lifshitz (France)

Prix du jeune jury

Premier prix
Echo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rúnar Rúnarsson
fiche film
]
– Rúnar Rúnarsson (Islande/France/Suisse)

Deuxième prix
Maternal – Maura Delpero

Troisième prix
Les Enfants d’Isadora – Daniel Manivel

Mentions spéciales
Technoboss [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : João Nicolau
fiche film
]
– João Nicolau (Portugal/France)
During Revolution
– Maya Khoury 

Prix du deuxième jeune jury (Léopards de demain)

Pour la Compétition internationale
The Last Image of Father – Stefan Djordjevic (Serbie)

Pour la Compétition nationale
Terminal – Kim Allamand

Mentions spéciales
Carne – Camila Kater (Brésil/Espagne)
All Cats Are Grey in the Dark –
Lasse Linder (Suisse)

Prix du troisième jeune jury (Cinéastes du présent)
143 rue du désert – Hassen Ferhani
Mention spéciale
Space Dogs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Elsa Kremser, Levin Peter
fiche film
]
– Elsa Kremser, Levin Peter (Autriche/Allemagne)

Prix “L’ambiente è qualità di vita”
The Fever – Maya Da-Rin

Residency Internationale Kurzfilmtage Winterthur @ Villa Sträuli
Douma Underground – Tim Alsiofi (Liban/Syrie)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.