email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INSTITUTIONS Serbie / France

La Serbie et la France signent un traité de coproduction

par 

- Ce traité va permettre de former des coproductions entre les deux pays avec un pourcentage de participation pouvant descendre à 10%, et facilitera l'importation de matériel et d'équipements

La Serbie et la France signent un traité de coproduction
L'Ambassadeur de France en Serbie Frédéric Mondoloni (à gauche) et le Ministre de la Culture serbe Vladan Vukosavljević lors de la signature du traité

Les gouvernements de Serbie et de France ont signé un traité de coproduction à Belgrade la semaine dernière, à l'occasion de la visite officielle du président français Emmanuel Macron. Le traité vise à consolider la coopération entre les deux industries du film et à remettre à jour le cadre légal pour les coproductions.

L'accord précise que le taux de participation pour les futures coproductions entre les deux pays peut varier entre 80% et 20% du budget total du film pour le coproducteur majoritaire et le coproducteur minoritaire du film, et la participation du second peut même descendre à 10%.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Grâce au traité, les deux pays vont pouvoir bénéficier des régulations et exemptions l'un de l'autre, et l'accord va également simplifier l'import et l'export de matériel et d'équipements. Un comité mixte composé de représentants des deux parties va être établi pour superviser et faciliter l'application du traité.

Film Center Serbia et le CNC seront en charge de la mise en oeuvre du traité, qui a été signé par le Ministre de la Culture serbe Vladan Vukosavljević et l'Ambassadeur français en Serbie Frédéric Mondoloni.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.