email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

GALWAY 2019

Critique : A Bump Along the Way

par 

- Ce premier long-métrage par Shelly Love est une comédie divertissante, enrichie par la vivacité de l'actrice nord-irlandaise Bronagh Gallagher

Critique : A Bump Along the Way
Lola Petticrew (à gauche) et Bronagh Gallagher dans A Bump Along the Way

Le 31e Festival Galway Film Fleadh a accueilli la première internationale du premier long-métrage de Shelly Love, la comédie nord-irlandaise A Bump Along the Way, dans le cadre de la compétition irlandaise, et le film a été élu meilleur premier long-métrage à la cérémonie d’hier. Avant cette comédie, la réalisatrice écossaise a travaillé comme chorégraphe et réalisé plusieurs courts-métrages, notamment Strange Gold Shoes (2011), Betwixt and Between (2009) et The Forgotten Circus (2008).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'histoire, composée entièrement par la scénariste à son premier long-métrage Tess McGowan, se passe dans le Derry et tourne autour de Pamela (Bronagh Gallagher), une mère célibataire alcoolique dans sa quarantaine. Sa fille adolescente plus guindée, Allegra (Lola Petticrew), désapprouve son style de vie insouciant et son absence de perspectives de long terme. Leur relation, assez fragile, est d'autant plus mise à l’épreuve quand Pamela tombe enceinte après une nuit avec Barry (Andy Doherty), un plombier de 24 ans qui n’est pas prêt à accepter la responsabilité de cette paternité imminente.

La grande force de ce film est le talent d’interprète de Bronagh Gallagher : son personnage rend le film drôle, poignant et sincère. Gallagher est une vétérane du cinéma irlandais. Elle a eu son premier rôle en 1990, dans le téléfilm Dear Sarah de Frank Cvitanovich, mais elle est surtout connue pour avoir incarné Bernie dans The Commitments de Roddy Doyle (1996) et pour plusieurs petits rôles dans de grandes productions internationales, comme Pulp Fiction (1994), Divorcing Jack (1998) et Tristan & Isolde [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2006).

Bien que les motifs choisis ici ne soient pas les plus originaux et qu’ils aient été déjà largement explorés par les industries du cinéma européenne et nord-américaine ces trente dernières années (surtout les difficultés et combats d'une mère célibataire immature, le conflit des générations, les préjugés sociaux et le harcèlement au lycée), l’histoire est très joliment racontée et filmée. L’attitude rebelle d’Allegra ainsi que son manque chronique de confiance en soi et de courage nous donnent également un sentiment de déjà-vu, car ce sont des caractéristiques qu'on retrouve dans de nombreux drames sur l’adolescence. Cependant, ses écarts de conduite et ses réactions sont crédibles, et servent efficacement le développement de la relation conflictuelle avec sa mère.

Il faut, de fait, mentionner le très bon travail de l’actrice secondaire, Petticrew, et de tout la troupe, qui comprend aussi Mary Moulds, Dan Gordon, Andy Doherty, Gerard Jordan, Paddy C Courtney, Dylan Reid et Zara Devlin. Ces acteurs contribuent tous, dans une certaine mesure, à la construction de l'atmosphère familiale et intime de l’histoire, qui offre des moments drôles mais touche aussi le cœur du spectateur.

Dans l’ensemble, ce premier long-métrage de Shelly Love est une comédie plaisante et divertissante. Les personnages n’ont pas leur langue dans leur poche, ils sont authentiques et donnent envie de sympathiser avec eux. Le rythme de la narration est syncopé et les dialogues passionnants, de sorte que ce film garantit 90 minutes de rire franc.

A Bump Along the Way a été produit par Louise Gallagher (la soeur de l’actrice principale) pour l’enseigne britannique Gallagher Films, avec le soutien de Northern Ireland Screen et du Conseil des Arts d'Irlande du Nord. Le film sortira en Irlande le 30 août. Il est distribué par Element Pictures.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.