email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS France

L'avance du CNC pour Viens je t’emmène d’Alain Guiraudie

par 

- Le CNC soutiendra aussi des films signés Julia Ducournau, Emmanuelle Bercot, Xavier Beauvois, Thierry de Peretti, Jean-Paul Civeyrac et Mehran Tamadon

L'avance du CNC pour Viens je t’emmène d’Alain Guiraudie
Le réalisateur Alain Guiraudie (© Fathi Dafdouf)

Sept projets ont été retenus lors de la 3e session 2019 du second collège de l’avance sur recettes du CNC. Parmi eux se distingue Viens je t’emmène d’Alain Guiraudie qui sera produit par CG Cinéma et qui devrait entrer en tournage en fin d’année. Il s’agira du 6e long du cinéaste après Pas de repos pour les braves [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Quinzaine des Réalisateurs 2003), Voici venu le temps [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2005), Le Roi de l’évasion [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Quinzaine des Réalisateurs 2009), L'Inconnu du lac [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alain Guiraudie
fiche film
]
(Prix de la mise en scène au Certain Regard à Cannes en 2013) et Rester vertical [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alain Guiraudie
fiche film
]
(en compétition à Cannes en 2016).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
LIM Internal

Une jeune cinéaste figurent parmi les sélectionnés puisque le CNC appuiera également Titane de Julia Ducournau qui sera produit par Kazak et qui sera le second long de la réalisatrice, attraction de la Semaine de la Critique cannoise 2016 avec Grave [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Julia Ducournau
fiche film
]
qui avait ensuite été projeté à Toronto avant de remporter notamment le prix Louis-Delluc 2017 du meilleur premier film.

Avance sur recettes également pour De son vivant d'Emmanuelle Bercot (co-scénarisé par Marcia Romano) qui sera le 6e long d’une cinéaste habituée des grands festivals comme Cannes (La Tête haute [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuelle Bercot
fiche film
]
en ouverture hors compétition en 2015 et Clément à Un Certain Regard en 2001), Venise (Backstage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
hors compétition en 2005 et Berlin (Elle s'en va [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
en compétition en 2013). La production sera assurée par Les Films du Kiosque.

Parmi les heureux élus pointe aussi Un petit-fils de Xavier Beauvois (co-scénarisé par Frédérique Moreau, Marie-Julie Maille et Laurent Macé) qui sera le 8e long du réalisateur après Nord (nominé au César 1993 du meilleur premier film), N’oublie pas que tu vas mourir (Prix du jury à Cannes en 1995), Selon Matthieu (compétition à Venise en 2000), Le Petit Lieutenant [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Venice Days 2005), Des hommes et des dieux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Beauvois
fiche film
]
(Grand Prix à Cannes en 2010 et César 2011 du meilleur film), La Rançon de la gloire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Beauvois
fiche film
]
(compétition à Venise en 2014) et Les Gardiennes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Beauvois
fiche film
]
(découvert à Toronto en 2017). La production est pilotée par Les Films du Worso.

Une avance sur recettes a aussi été attribuée pour Les Années 10 (ancien titre : L’Infiltré), le 3e long métrage de Thierry de Peretti après Les Apaches [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(découvert à la Quinzaine des Réalisateurs 2013) et Une vie violente [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Semaine de la Critique cannoise 2017). Le film co-scénarisé par Jeanne Aptekman sera produit par Les Films Velvet.

Le CNC soutiendra également Une femme de notre temps de Jean-Paul Civeyrac. Produit par Moby Dick Films, il s’agira du 10e long métrage du cinéaste découvert à Venise en 1996 avec Ni d’Eve ni d’Adam, sélectionné à Berlin en 2018 au Panorama (avec Mes Provinciales [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean-Paul Civeyrac
fiche film
]
) et au Forum en 2002 (avec deux films : Fantômes et Le Doux Amour des hommes), à Locarno en 2003 avec Toutes ces belles promesses (également vainqueur du Prix Jean Vigo), à Toronto en 2005 avec A travers la forêt [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et à la Quinzaine des réalisateurs 2010 avec Des filles en noir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
.

Enfin, un long métrage documentaire bénéficiera d’une avance : Mon pire ennemi de Mehran Tamadon (produit par L’atelier documentaire), un réalisateur remarqué notamment avec Bassidji en 2009 et avec Iranien [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
qui avait participé au Forum de la Berlinale 2014 avant de remporter le Grand Prix du festival Cinéma du réel.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.