email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France / Suisse

Jungle rouge très bientôt en fabrication

par 

- Produit par Dolce Vita Films et Intermezzo Films, le film d’animation de Juan José Lozano et Zoltan Horvath sera vendu par Urban Distribution International

Jungle rouge très bientôt en fabrication
Une image promotionnelle de Jungle rouge

Alors que le 43e Festival International du Film d'Animation d'Annecy bat son plein cette semaine, Cineuropa a appris que le long métrage franco-suisse Jungle rouge de Juan José Lozano (réalisateur de plusieurs documentaires dont Témoin indésirable en 2008) et Zoltan Horvath (cinéaste d’animation comptant à son actif plusieurs courts métrages notamment Nosferatu Tango, primé à Clermont-Ferrand et prix du Syndicat Français de la Critique en 2002) allait bientôt entrer en fabrication.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Écrit par Juan José Lozano (qui a les nationalités suisse et colombienne) et par le Français Antoine Germa, le scénario débute le 1er mars 2008 quand le commandant Raul Reyes, numéro 2 des FARC, meurt dans la jungle sous le poids d'une tonne de bombes larguées par la CIA et l'armée colombienne. Avec son corps, les militaires récupèrent ses ordinateurs : dix ans de correspondance de celui en charge des négociations pour la libération d'une centaine d'otages (Ingrid Betancourt en première ligne), et qui officiait comme responsable des affaires étrangères de la plus vieille guérilla communiste au monde. Un document inouï où se croisent des politiques, des journalistes, des marchands d'armes, des diplomates, des tueurs à gages, des proches et même ses enfants. Le film va donc nous plonger dans l'univers mental de cet homme qui a dirigé les FARC d'une main de fer, alors même que l'utopie révolutionnaire sombrait peu à peu dans le cauchemar.

Produit par Marc Irmer pour la société française Dolce Vita Films et par Anne Deluz pour les Suisses Intermezzo Films, Jungle rouge est coproduit par Nadasdy Film et par Tchack. Préacheté par TSR-SSR, le long métrage bénéficie aussi du soutien de Pictanovo, du CNC (via l’avance sur recettes et l’aide à la création visuelle ou sonore), de l’OFC, de Cineforom, du SSA et de Suissimage. La livraison est programmée pour avril 2021. La distribution France sera pilotée par New Story et les ventes dans le monde par Urban Distribution International.

Dolce Vita Films est présent cette semaine aux Annecy Network avec un autre titre d’animation dans sa besace : Linda veut du poulet ! de Chiara Malta et Sébastien Laudenbach (nominé au César 2017 du meilleur film d’animation pour La Jeune Fille sans mains [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
). Sélectionné en 2018 à Annecy aux pitchs du Mifa (Marché international du film d’animation) et cette année au Cartoon Movie, ce projet est actuellement en financement avec comme soutiens déjà acquis Gebeka Films qui assurera la distribution en France, mais aussi le CNC et la région Nouvelle Aquitaine à travers des aides au développement. A noter que le partenaire de fabrication du film sera la société Miyu Productions à Angoulême et Paris.

Côté fiction, Dolce Vita Films qui a coproduit récemment Slam [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Partho Sen-Gupta
fiche film
]
de Partho Sen-Gupta, compte actuellement en post-production Un fils (A Son) de Mehdi Bersaoui, un film interprété entre autres par Sami Bouajila et Najla Ben Abdallah et qui retrace les mésaventures d’une famille en voyage de vacances dans le Sud de la Tunisie et tombant dans une embuscade d’un groupe armé… Produit avec les Tunisiens de Cinetelefilms, ce long métrage est vendu par Jour2Fête.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.