email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

NIFFF 2019

Les premiers titres du NIFFF et certains points forts de NIFFF Extended sont dévoilés

par 

- De nombreux films d'Européens, novices ou déjà chevronnés, ont d'ores et déjà été invités au 19 Festival de Neuchâtel, dont l'ensemble du programme sera annoncé le 20 juin prochain

Les premiers titres du NIFFF et certains points forts de NIFFF Extended sont dévoilés
Sons of Denmark de Ulaa Salim

Au-delà de cette première mise en bouche, le Festval du film fantastique de Neuchâtel (NIFFF) (5-13 juillet) met l'eau à la bouche de son public en présentant les six premiers titres de son programme spécial "Danes Do It Better", développé à l'initiative et avec le soutien de New Danish Screen, fondé en 2003. Une initiative qui s'est avérée vitale pour la naissance d'un mouvement cinématographique très dynamique. Parmi les perles qui sont nées là, on peut citer Cutterhead [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rasmus Kloster Bro
fiche film
]
de Rasmus Kloster Bro, projeté l'année dernière en avant-première mondiale dans le cadre de la Compétition internationale, reproposé cette année dans le cadre du programme spécial Danes Do It Better. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les films européens qui ont été annoncés pour le programme officiel sont déjà au nombre de sept sur treize. La sélection comprend des noms connus du cinéma fantastique européen tout en laissant beaucoup de place à la nouvelle génération. 

Dans la jeune garde, on trouve le débutant danois Ulaa Salim avec Sons of Denmark [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Elliott Crosset Hove
interview : Ulaa Salim
fiche film
]
, un thriller politique de haut niveau. Le Français Vincent Mariette va présenter son deuxième long-métrage, Les Fauves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, dont la distribution est scintillante : Lily-Rose Depp et Laurent Lafitte. Le film nous transporte au coeur d'un camping dont les pensionnaires deviennent les cibles d'un prédateur sans scrupules. La folle comédie Extra Ordinary [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, de Mike Ahern & Enda Loughman, est elle aussi marquée par le charisme d'un acteur d'exception, Will Forte. Gerard Quinto, Esteve Soler & David Torras sont les têtes pensantes de l'absurde film à sketchs 7 Reasons To Run Away (From Society) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, un merveilleux monstre à trois têtes venu d'Espagne qui mérite d'être suivi de près. Le réalisateur hongrois Károly Ujj Mészáros, de retour à Neuchâtel après quatre ans (il avait présenté alors la pétillante comédie musicale Liza, The Fox-Fairy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Karoly Ujj Mészáros
fiche film
]
), présentera de son côté X – The Exploited [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, qui fouille dans les eaux sordides de la corruption policière.

Parmi les figures marquantes annoncées pour le moment au programme officiel, on trouve Répertoire des villes disparues de Denis Côté, un portrait sans concessions des communautés rurales isolées du Canada, le duo de réalisateurs scandinaves Måns Mårlind & Björn Stein et Christian Volckman. C'est en binôme avec le scénariste de télévision Måns Mårlind que le Danois Björn Stein a décidé de se remettre en selle. Le résultat de leur union est Swoon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Måns Mårlind et Björn Stein
fiche film
]
, un mélange intéressant d'extravagance et de romantisme. Le Français Christian Volckman, avant tout connu pour le film d'animation entre polar et science-fiction Renaissance [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aton Soumache
interview : Christian Volckman
fiche film
]
, présente quant à lui The Room, une fable surnaturelle interprétée par la James Bond girl Olga Kurylenko

Le programme de NIFFF Extended a également beaucoup à proposer qui explore, à travers ses cycles de conférences et ses rencontres, le futur du cinéma et de l'audio-vidéo en général.

Parmi les symposiums d'ores et déjà confirmés, on trouve Imagine the Future, dédié aux nouvelles technologies et à la création numérique, qui accueillera l'Institute pour la musique générée sur ordinateur et la technologie sonore (Université des Arts de Zurich), le Centre suisse des sciences affectives (Université de Genève) et la Fondation nationale suisse de la science. Également à ne pas manquer : Storyworlds, un espace de réflexion dédié à la scénarisation en lien avec les nouvelles technologies ; NIFFF On Tour, qui présente les versions béta des expériences immersives développées dans le cadre de l'atelier lui-même ; New Worlds of Fantasy, un forum littéraire qui s'intéresse aux liens entre littérature et jeux ; le Symposium Gamification and serious game (dit GSGM), qui sert d'observatoire des changements causés par les jeux vidéos sur notre future vie professionnelle.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.