email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Pingouin et Goéland et leurs 300 petits pour Michel Leclerc

par 

- Habitué des comédies sociales, le cinéaste se lance dans un documentaire sur la Maison d’enfants de Sèvres. Une production Ex Nihilo vendue par Doc & Film

Pingouin et Goéland et leurs 300 petits pour Michel Leclerc
Le réalisateur Michel Leclerc

Premier pas dans le documentaire pour Michel Leclerc avec Pingouin et Goéland et leurs 300 petits qui sera le 6e long métrage du réalisateur connu notamment pour Le nom des gens [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Semaine de la Critique cannoise 2010, César 2011 de la meilleure actrice et du meilleur scénario original, nominé aussi dans les catégories meilleur premier film et meilleur acteur)Télé gaucho [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(nomination au César 2013 du meilleur espoir masculin), La vie très privée de Mr Sim [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 (nomination au César 2016 du meilleur acteur) et La lutte des classes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 (
sortie France le 3 avril 2019).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Écrit par Michel Leclerc, le scénario retrace l’histoire de Pingouin et Goéland. Ils ne pouvaient pas avoir d'enfants, ils en ont eu trois cents, qu'ils ont sauvé des griffes du loup, qui était entré dans Paris… Le film s’intéresse en effet à la Maison d’enfants de Sèvres, fondée par Yvonne et Roger Hagnauer (qui avaient comme noms de totem Goéland et Pingouin) pendant la Seconde Guerre Mondiale, en 1941, afin d’héberger des enfants de la région parisienne victimes des restrictions alimentaires, mais qui évolua très vite en refuge, abritant sous l’Occupation de nombreux enfants juifs, des orphelins et des victimes de guerre de toutes nationalités, ainsi que des adultes en situation irrégulière (étrangers, juifs, résistants, réfractaires au S.T.O.). Après-guerre, Yvonne et Roger Hagnauer, instituteurs laïques, humanistes et pacifistes venus du communisme, pratiquèrent des méthodes pédagogiques originales dans l’esprit de l’École nouvelle (activités artistiques, linguistiques, échanges internationaux, etc…). Pour mémoire, l’école qui fut dirigée par Yvonne Hagnauer jusqu’en 1970, déménagea à Meudon en 1958 et ferma en 2009. 

Cet établissement pas comme les autres, Michel Leclerc va en raconter l’histoire à travers des archives et des interviews (tournées cet hiver à Paris en en région Ile-de-France), le cinéaste ayant un lien direct avec la Maison d’enfants de Sèvres puisque sa propre mère y fut élève. 

Produit par Muriel Meynard pour Ex Nihilo, Pingouin et Goéland et leurs 300 petits bénéficie du soutien de l’avance sur recettes du CNC, des Sofica Palatine Etoile et CinéCap, et de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. La distribution France sera pilotée par Sophie Dulac et les ventes internationales par Doc & Film

Les sociétés sœurs Agat Films & Cie et Ex Nihilo terminent actuellement le tournage de Gloria Mundi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Robert Guédiguian
fiche film
]
de Robert Guédiguian, comptent en post-production L’Angle mort [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Patrick-Mario Bernard et Pierre Trividic (article), viennent de lancer dans les salles françaises le 2 janvier Qui a tué lady Winsley ? [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Hiner Saleem et sortiront le 30 janvier Les Estivants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valeria Bruni Tedeschi
fiche film
]
 de Valeria Bruni-Tedeschi (découvert hors compétition à Venise), le 6 février Tout ce qui me reste de ma révolution [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Judith Davis, le 6 mars Damien veut changer le monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Xavier de Choudens et le 29 mai Mon frère [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Julien Abraham.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.