email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INSTITUTIONS Espagne

Producteurs chez le ministre

par 

- Le Fond de protection du cinéma, les obligations des télévisions, les investissements et les bénéfices fiscaux à l’ordre du jour

Convocation d’urgence, vendredi 24 janvier, du ministre de la Culture Pilar del Castillo pour la Fédération des associations des producteurs audiovisuels (FAPAE), au lendemain de la réunion de la fédération sur l’état de crise de l’industrie cinématographique.
A la rencontre ont assisté le directeur de l’Institut de la cinématographie et des Arts audiovisuels José Maria Otero, le président de la FAPAE, Eduardo Campoy et les producteurs Andrés Vicente Gómez, Enrique Cerezo, Gerardo Herrero et Fernando Garcillán.
La discussion a porté sur le Fonds de protection à la Cinématographie, qui a subit une réduction par rapport à l’année dernière, de distribution et de sorties en salles des titres espagnols et de la nécessité de surveiller les télévisions pour qu’elles respectent l’obligation de la loi d’investir 5 pour cent de leurs entrées en productions audiovisuelles européennes. De plus la révision de l’augmentation des bénéfices fiscaux a été annoncée – à l’heure actuelle de l’ordre de 5 pour cent – pour ceux qui investissent dans les productions cinématographiques.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy