email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Espagne

Ronda lance son nouveau festival du film politique

par 

La politique, cet art tant décrié de nos jours, est au coeur d'un nouveau festival parmi les plus originaux et intéressants d'Espagne. Malgré le nombre déjà important d'événements consacrés au cinéma sur la péninsule, les organisateurs du Festival international de Ronda ont trouvé qu'il manquait un élément important dans le circuit : un événement qui mette en valeur la politique et lui accorde l'attention qu'elle mérite.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La première édition du nouveau festival, qui a commencé ce samedi 27 novembre et va se prolonger jusqu'au 4 décembre, rend hommage à des personnalités comme le cinéaste britannique Ken Loach, qui va recevoir la Goyesca d'honneur, et feu l'écrivain portugais José Saramago.

L'événement propose des projections (réparties en trois sections compétitives, une réservée aux longs métrages, une aux documentaires et une aux courts), des rencontres et des débats.

On compte parmi les films sélectionnés plusieurs titres européens, comme la comédie britannique Four Lions [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, où Chris Morris aborde le thème du terrorisme avec intelligence mais sur le ton de l'humour, le film français Les mains en l'air [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Romain Goupil, le titre allemand The Day I Wasn't Born de Florian Cossen, ou encore Noir océan [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Belgique/France/Allemagne) de Marion Hänsel. Le programme comprend des oeuvres déjà couronnées, dont le lauréat du dernier Lion d'or de Venise, Lebanon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Samuel Maoz (Israël/Allemagne/France), Cleveland contre Wall Street [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean-Stéphane Bron
fiche film
]
de Jean-Stéphane Bren (France, Suisse) et Nostalgia de la luz de Patricio Guzmán (France/Allemagne/Chili).

La rencontre avec Ken Loach fait partie des moments les plus attendus du festival, d'autant qu'il sera accompagné par son fidèle scénariste Paul Laverty, auteur par ailleurs du scénario du film de clôture, También la lluvia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Icíar Bollaín
fiche film
]
d'Iciar Bollaín.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy