email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2022 Cannes Première

Marco Bellocchio • Réalisateur d’Esterno notte

"Je ne saurais pas comment réaliser une bonne vidéo TikTok"

par 

- CANNES 2022 : À 82 ans, le cinéaste italien décortique pour nous sa série, qui propose plusieurs angles de vue sur l’enlèvement de l’homme politique Aldo Moro en 1978

Marco Bellocchio • Réalisateur d’Esterno notte

Le Festival de Cannes ne présente des séries TV que quand les épisodes sont l’œuvre d’un cinéaste qui a déjà été invité à l’événement cinématographique avec des films par le passé. Cette année, il a montré tous les épisodes d'Esterno notte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marco Bellocchio
fiche série
]
  de Marco Bellocchio en une séance de près de six heures, dans la section Cannes Première. À 82 ans, Bellocchio se penche de nouveau sur l’enlèvement de l’homme politique Aldo Moro, montrant ce qui s’est produit sous différents angles de vue lors de cette nuit fatale de 1978.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cineuropa : En 2003, vous avez fait Buongiorno, notte [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Marco Bellocchio, réalisat…
fiche film
]
, sur l’enlèvement de l’homme politique Aldo Moro, et voilà que vous traitez de nouveau ce sujet, mais selon davantage de perspectives. Pourquoi cette mort vous hante-t-elle à ce point ?
Marco Bellocchio :
D’abord, parce que c’est un récit qui fait partie de l’Histoire de l’Italie, et je suis personnellement engagé par rapport à cette histoire, en tant que citoyen qui a vécu cette période. Deuxièmement, nous présentons cette fois un point de vue différent. Nous avons trouvé une nouvelle clef pour interpréter l’événement. Cette fois, nous ne racontons pas l’histoire de l’intérieur de la pièce, d'où le nom du projet, "Extérieur nuit", parce qu’on la raconte d'au-dehors du lieu de détention de Moro. Nous parlons d'une série de personnages qui n’étaient pas présents dans le film, comme le Ministre de l’Intérieur, le Pape, sa femme et deux terroristes.

Y a-t-il réellement un chose qu’on peut appeler "vérité" ? Parce qu’il semble que la vérité change au fil du temps et dépende du point de vue de celui qui parle.
Oui, la vérité peut changer avec le temps, mais nous commençons par des faits avérés : l’enlèvement de Moro. Après, ces faits peuvent être interprétés de différentes façons. Nous avons fondé notre travail sur la version qu'a proposée des événements Mario Moretti, le chef des Brigades rouges. Il parle de forces obscures venant de l'est et de l’ouest, des services secrets italiens, qui ont pu influencer et avoir un impact sur l'assassinat de Moro et il précise aussi que les raisons pour lesquelles cela s’est produit dépassaient la raison politique. En gros, l’idée était d’empêcher de grands changements sociétaux et de s'opposer à ce que le Parti communiste arrive au pouvoir en Italie.

Esterno notte sortira dans les cinémas italiens sous forme de film en deux parties, ainsi que sous forme de série. Votre nouveau travail divise l’événement en quatre parties représentant toutes des perspectives différentes qui vous permettent de revenir à la même scène et de la voir d’une autre manière. Est-ce que la télévision laisse plus de place pour montrer différents points de vue ?
L'ensemble est divisé en plusieurs épisodes, mais c’est un seul film. Donc j’essaie de créer du suspense pour le spectateur en envisageant l’action dous différents angles de vue, de manière à ce qu'on sente l'excitation de ces événements, même si tout le monde connaît la fin de l’histoire. Ça n’a pas été facile.

Est-ce que tourner avec des caméras numériques et lancer ce travail simultanément sur différents supports a modifié la manière dont vous travaillez ?
Faire un film avec des caméras numériques, plutôt que sur pellicule, ne m'affecte pas de manière significative, mais là, l'ère du numérique va vraiment m’affecter, en effet, parce que c'est une nouvelle aventure que de montrer Esterno notte sur différentes plateformes et de différentes manières. Le fait qu’il sorte au cinéma fait partie des choses inattendues. Cette sélection à Cannes était inattendue.

Cannes est sponsorisé par TikTok, cette année. Est-ce une plateforme pour laquelle vous produiriez des choses ?
À mon âge, c'est hors de ma portée. Il faut adopter certaines pratiques pour que ce qu'on y publie ait du succès, or je ne sais pas comment faire une bonne vidéo TikTok. Changer ma manière de filmer, à mon âge, et entrer dans un monde inconnu, ce n'est pas une chose que je me sens de faire.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Lire aussi

Privacy Policy