email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CINEKID 2020

Pavel Gumennikov • Director of Tiger Martindale’s Survival Expert

"Nous sommes incroyablement honorés d'avoir reçu le premier Prix Eurimages de développement de la coproduction de l'histoire de la Lettonie !"

par 

- Nous avons eu l'occasion de poser quelques questions au réalisateur letton Pavel Gumennikov sur son nouveau projet, lauréat du Prix Eurimages de développement de la coproduction à cette édition de Cinekid

Pavel Gumennikov  • Director of Tiger Martindale’s Survival Expert

Cineuropa a saisi l’occasion d’interviewer le réalisateur Pavel Gumennikov. Son projet en cours, intitulé Tiger Martindale’s Survival Expert et produit par Sergei Serpuhov pour la société Baltic Pine Films, qui a ses bureaux à Riga, est le premier gagnant letton du prestigieux Prix Eurimages de développement de la coproduction. Ce prix doté d’une bourse de 20 000 euros comptants a été assigné à l’occasion du Marché de la coproduction Cinekid Junior au meilleur projet de film, aux fins de soutenir le cinéma jeunesse européen et de stimuler encore davantage la coproduction en Europe. Pour ce projet, Gumennikov a également reçu le Prix Filmmore de post-production, assorti de la somme de 5000 euros comptants.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cineuropa : De quoi parle Tiger Martindale’s Survival Expert ? Comment décririez-vous votre projet et ses thèmes principaux ?
Pavel Gumennikov :
Tiger Martindale’s Survival Expertest un récit émouvant sur une fille de 16 ans nommée Wendy qui invente une compétition imaginaire de survie en pleine nature pour protéger sa petite sœur aveugle de la nouvelle de la mort de leur père. Dans le film, nous allons creuser les thèmes de la perte d’un être aimé, de l'importance de laisser entrer les gens dans nos vies et du fait de construire une nouvelle famille à travers le monde de l’imagination. Nos personnages vont montrer comment, à travers la survie, il est possible d’apprendre à revivre.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre travail d’équipe avec le scénariste Ross Knight et le producteur Sergei Serpuhov ?
Je crois que notre solide travail d’équipe sur ce projet a produit des résultats formidables. Nous sommes constamment en contact et je prends beaucoup de plaisir à nos conversations hebdomadaires, pendant lesquelles nous partageons des idées sur le développement de l’histoire. Nous avons tous les trois des opinions très tranchées mais, d’une certaine manière, nous arrivons tout de même à nous écouter entre nous et, en creusant en profondeur les sujets du film, nous trouvons les meilleures solutions. À travers nos discussions, nous apprenons à mieux connaître notre histoire et nos personnages. Une atmosphère de confiance règne entre nous qui nous permet également de partager nos expériences propres et d'y réfléchir ensemble. Pour moi, ce processus est personnel, car il exige que chacun de nous soit totalement transparent et honnête.

Comment prévoyez-vous d’utiliser le Prix Eurimages ?
Nous nous sentons incroyablement honorés d’être les premiers lauréats du Prix Eurimages de développement de la coproduction de l’histoire de la Lettonie ! Le prix a donné de l'élan au projet chez nous et au niveau international et il nous a donné plus de confiance en nous. Il a attiré beaucoup d’attention de la part des coproducteurs et des agents de vente. L’argent du prix servira à financer la dernière récriture du scénario, la traduction et la localisation, notre travail avec des enfants et psychologues spécialisés dans les questions familiales, la décomposition du script, l'évaluation des durées et l'élaboration du calendrier, ainsi que d'autres activités liées à la préparation de notre demande d'aide financière à la production au niveau national.

Comment évalueriez-vous, dans l’ensemble, votre participation au Marché de la coproduction Junior ?
Elle a été vraiment très utile. Non seulement nous avons eu la chance de lancer notre projet sur l'arène internationale, mais nous avons aussi énormément apprécié l’opportunité qu'il nous a offerte de pitcher le film à un public de jeunes, de participer sur plusieurs plateformes et d'entendre des intervenants et des études de cas qui nous ont inspirés. En outre, nous avons apprécié d'en apprendre plus sur les nouvelles manières de consommer des contenus que développent les jeunes et sur leurs intérêts, et d'apprendre de nouvelles choses sur notre public potentiel. Et surtout, nous nous sommes fait de nouveaux contacts et nous avons rencontré des coproducteurs potentiels.

Quel genre de difficultés la crise sanitaire actuelle a-t-elle posé pour le projet ?
Pour moi personnellement, ça a été un parcours avec des hauts et des bas, et ça l'est encore. D’un côté, on apprécie le luxe d’avoir le temps de se concentrer pleinement sur son projet dans le confort de son appartement, en partageant des idées à travers son ordinateur, ou en explorant la nature en solo, afin de comprendre ce que les personnages traverseraient en vivant et survivant dans la nature sauvage. De l'autre, les connections personnelles m'ont manqué. Cinekid a été une expérience nouvelle et intéressante pour moi, que j’ai vraiment appréciée, mais en même temps, je me souviens comment c'était de serrer des mains ou d'aller boire un café avec quelqu'un. Pitcher à des enfants tout en étant dans la même pièce aurait aussi pu être un moment beaucoup plus personnel qui aurait permis de présenter l’histoire de manière plus théâtrale. Ce que cette situation m'a appris, c’est à être capable de rester calme et concentré, et flexible face au changement. Ça m’a rendu plus solide aussi, comme personne.

Quelle sera la prochaine étape ? Savez-vous déjà quand le projet pourrait être prêt à arriver dans les salles ?
Notre calendrier dit : "sortie : premier trimestre 2022". Compte tenu du fait que le projet est en développement depuis trois ans et qu’il est plutôt bien avancé, à présent, nous avons besoin du soutien financier du Centre national de la cinématographie de Lettonie pour atteindre cet objectif en 2021. Il semble que nous ayons trouvé nos futurs coproducteurs à Cinekid. Il est un peu trop tôt pour que je fasse une annonce officielle, mais nous sommes en train de finaliser notre partenariat.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy