email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Elisabeth Diot • Scénariste

Les clés pour un bon scénario

- La scénariste a conçu un programme de formation basé sur la théorie de Georges Polti, qui exploite les émotions pour construire un scénario

Elisabeth Diot • Scénariste

Elisabeth Diot, auteur et scénariste a conçu un programme de formation basé sur la théorie de Georges Polti, qui exploite les émotions pour construire un scénario. Une formation unique en son genre, qui aura lieu en Crète au mois de février.

Cineuropa : Quel a été votre motivation pour la conception de ce parcours de formation unique ?
Mon désir de créer deux séminaires originaux autour des émotions : « LE POUVOIR DES 36 EMOTIONS SUR LES 36 SITUATIONS DRAMATIQUES » et « LE RÔLE DES 36 EMOTIONS SUR LE JEU D’ACTEUR » est né de mon expérience en tant que scénariste, script-doctor et experte. Dans mon métier, il faut laisser libre cours à l’imagination et à la création. La formule de Georges Polti : « Les personnages ne sont que ce qu’ils font » a sauvé mes interventions. Parler de l’émotion des personnages principaux contraint à cerner le sujet et prédispose à réfléchir sur une situation dramatique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En quoi de base la demarche de Georges Polti ?
En 1895, Georges Polti anticipe la démarche combinatoire appliquée à la littérature en démontrant « qu’il n’y a que 36 situations dramatiques et 36 émotions de par la vie ». Toute histoire, quelle que soit sa forme, (scénario, pièce de théâtre, série…etc.) contient au moins une situation dramatique et, quelle que soit celle-ci, elle offre instantanément deux directions contraires, incarnées par l’émotion du protagoniste et de l’antagoniste. Chacun d’entre eux ont séparément des raisons d’agir de telle ou telle façon. Leur rencontre engendre une situation dramatique qui les oblige à se mettre en action et peut en entraîner plusieurs, elles-mêmes provoquées par d’autres personnages.

Que proposent les deux séminaires que vous organisez ?
Mes deux séminaires originaux proposent aux participants de découvrir l’exceptionnel outil dramaturgique de Georges Polti, d’en comprendre toutes les nuances et de l’appliquer à la structure scénaristique et au travail d’acteur, car comme le dit très justement Aristote : «La dramaturgie, c’est l’imitation de la vie ».

Pour plus d'informations, cliquez ici.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.