email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

WHEN THE PERSIMMONS GREW

de Hilal Baydarov

synopsis

Dans le village du réalisateur azerbaïdjanais Hilal Baydarov, le temps est encore régulé par la terre. Comme chaque été, son frère et lui rejoignent leur mère, restée seule dans la maison familiale. C’est la saison des kakis, et les habitants du village se réunissent autour de ce fruit, de sa récolte, de sa préparation, de son stockage. Un heureux moment de réunion pour la famille du réalisateur, qui évoque aussi la solitude à laquelle sa mère est confrontée à la fin de la saison. Fasciné par le mystère des gestes, Baydarov filme les corps de ses proches comme une sorte de chorégraphie sublime du quotidien. Il donne ainsi à voir l’intimité dans laquelle il se confronte au sentiment déchirant d’avoir abandonné sa maison, sa famille et la terre où il a grandi. When the Persimmons Grew se situe ainsi entre le récit poétique sur la vie au village et le portrait de cette femme résistante qui est sa mère. Un film qui échappe à toute catégorisation, qui ne joue que sur les règles de la beauté délicate de l’intimité. Baydarov livre ainsi sa version du retour aux racines, le temps suspendu d’un été au village.

titre international : When the Persimmons Grew
titre original : Xurmalar Yetişən Vaxt
pays : Azerbaïdjan, Autriche
année : 2019
genre : documentaire
réalisation : Hilal Baydarov
durée : 118'
date de sortie : CH 11/04/2019
scénario : Hilal Baydarov
directeur de la photo : Hilal Baydarov
montage : Hilal Baydarov
producteur : Hilal Baydarov, Maéva Ranaïvojaona, Georg Tiller
production : Subobscura Films, Ucqar Film (AZ)
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)