email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

AETHER

de Ruken Tekes

synopsis

Hasankeyf, ville antique et site archéologique riche de plus de 12 000 ans d'Histoire nichée dans la vallée du Tigre, dans la partie Kurde de la Turquie, est vouée à disparaître sous un lac artificiel, pour permettre la construction d'un barrage hydroélectrique. Avec ce premier long métrage d'une beauté et d'une maîtrise remarquables, il ne s'agit pas pour Rûken Tekes d'expliquer les enjeux de ce futur anéantissement, mais de créer un espace dans lequel l'esprit du lieu peut se manifester. Un espace qui transcende les époques et laisse entrevoir les cycles naturels de création, de destruction et de renaissance qui sont au cœur du film. Elle choisit donc une approche sensorielle et méditative, centrée sur les éléments naturels – l'eau, la terre, l'air et le feu – afin de saisir quelque chose d'une connexion primordiale avec ce territoire et tout ce qui y vit, que ce soit un homme, un mouton, une fourmi, ou une rivière. Un geste cinématographique qui au lieu de l'inventaire attendu des trésors prêts à être engloutis, cherche plutôt à révéler la nature mystérieuse et intemporelle d'un site unique au monde. 

titre international : Aether
titre original : Aether
pays : Turquie, Italie
vente à l' étranger : Fabula Films (TR)
année : 2019
genre : documentaire
réalisation : Ruken Tekes
durée : 82'
scénario : Ruken Tekes
directeur de la photo : Deniz Eyüboglu, Ute Freund, Merle Jothe, Andres Lizana Prado
montage : Marco Spoletini, Ruken Tekes
musique : Metehan Dada, Diler Ozer
producteur : Ruken Tekes
coproducteur : Billur Arikan, Gabriele Oricchio
producteur associé : Cengiz Karadag, Ayse Valentin
production : Sarya Films Collective (TR)
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)