email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Séries Mania 2021 – Séries Mania Forum

Dossier industrie: Séries

Le CNC décrypte les tendances de la fiction dans le monde à Séries Mania Forum

par 

Volume de programmes commandés récemment, classement des pays et des diffuseurs les plus actifs, genres de prédilection, préférences des spectateurs : une effervescence passée à la loupe

Le CNC décrypte les tendances de la fiction dans le monde à Séries Mania Forum

Alors que les géants de la SvoD communiquent avec une très grande réticence la mesure de leurs audiences (distillant quand bon leur semble combien de leurs abonnés ont regardé deux minutes d’une série par exemple, et tenant au plus grand secret l’autre chiffre qu’ils utilisent en interne - combien ont regardé 70% d’un titre - ce qui est évidemment extrêmement différent au temps du zapping généralisé de l’attention), l’analyse des tendances s’opère plus facilement par des indices divers en amont. Aussi la présentation par le CNC, à Lille, à l’occasion du Séries Mania Forum, d’une étude sur les tendances les plus récentes de la production mondiale de fiction à l’international éclaire les stratégies de "commissioning" en matière de production audiovisuelle  des diffuseurs linéaires et non linéaires de 80 pays entre août 2020 et juillet 2021 (Ampère Analysis - programmes "scripted", hors animation).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Premier enseignement, les commandes sont évidemment à la hausse, la Chine (653 programmes commandés ces 12 derniers mois) et les États-Unis (611) sont en tête de très loin devant le Japon (264), l’Inde (230), la Russie (182) et la Corée du Sud (148). Arrivent ensuite les Européens avec le Royaume-Uni (148), l’Allemagne (121) et la France (101). A signaler également l’Espagne (74) et l’Italie (50).

Cette croissance est tirée par les plateformes mondiales et les studios, de plus en plus de commandes étant faites à destination des services en ligne des studios ou des groupes audiovisuels (Disney+, HBO Max, Hulu, etc.). Sur le podium se distinguent Disney (206 programmes commandés), Netflix (188) et Viacom CBS (121), suivis par WarnerMedia (113), Comcast (108), Amazon (99), suivis par le premier groupe européen : la BBC (85). A noter que tous les autres diffuseurs européens du classement sont publics : ZDF (54), ARD (48) et France Télévisions (36 - 15e position).

En matière de genres, plus de la moitié des programmes commandés ces 12 derniers mois sont des drames (1123 – principal orientation à 42% des chaînes linéaires) ou des "crime/thriller" (698). Les genres comme la "science-fiction & fantasy" (474) ou la comédie (482) sont mieux représentés dans les services en ligne. A noter aussi les genres "jeune public et familles" (108), "action et aventure" (37) et horreur (25).

Dans le détail, la France fait partie des pays qui commandent le plus de programmes "crime / thriller", alors qu’en Allemagne et au Royaume-Uni, la comédie représente près de 30 % des programmes commandés. En revanche, la "science-fiction & fantasy" est plutôt une spécificité américaine (18% des commandes) et sud-coréenne.

Sur le volet des préférences des spectateurs (décortiquées par les enquêtes en ligne menées dans 25 marchés par Ampère Analysis), 33 % des répondants déclarent regarder très souvent des séries TV produites dans leur pays et 30 % des séries américaines. 17 % regardent très régulièrement des séries internationales (ni locales, ni américaines, ni britanniques), un chiffre qui monte à 22 % chez les 18-24 ans jeunes. A noter que le visionnage de séries locales est particulièrement populaire en Chine, en Turquie et en Inde.

Le Royaume-Uni est le premier pays européen au classement des préférences pour les productions locales puisque 37 % des répondants en regardent très souvent, contre 29,7 % en Espagne, 27 % en Italie, 23,7 % en France, 22,9 % en Allemagne et 20,4 % en Suède.

A noter enfin que le CNC évalue à 97 M€ l’investissement en 2021 des plates-formes étrangères de SvoD (Netflix, Prime Video, etc.) dans les séries françaises inédites.

L’intégralité de l’étude est consultable par ici, sur le site du CNC.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy