email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Festivals / Prix - France

Dossier industrie: Parité, diversité et inclusion

Mignonnes couronné par le Prix Alice Guy

par 

Le premier long métrage de Maïmouna Doucouré remporte le trophée de meilleur film français 2020 réalisé par une femme

Mignonnes couronné par le Prix Alice Guy
Mignonnes de Maïmouna Doucouré

Créé en 2018 afin de mettre en lumière le talent des réalisatrices contemporaines dans la lignée de la première d’entre elles, Alice Guy (1873-1968), et ayant pour objectifs de pallier l’absence récurrente des femmes dans les grands palmarès annuels, de promouvoir une réalisatrice et l’encourager à monter de nouveaux projets, de donner une deuxième chance à la diffusion du film primé, et de valoriser le travail des femmes cinéastes, le 4e Prix Alice Guy a été décerné à Mignonnes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maïmouna Doucouré
fiche film
]
, le premier long métrage de Maïmouna Doucouré.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le jury, composé des cinéastes Claudine Nougaret (également productrice et ingénieure du son), Mounia Meddour et Louis-Julien Petit, de l’actrice belge Natacha Régnier et son homologue et compatriote Jérémie Rénier, et du journaliste Fabien Lemercier (Cineuropa) a salué la qualité de la mise en scène et la prise de risque exprimées par un film qui aborde et fait réfléchir sur des sujets de société importants (la polygamie, la sexualisation des pré-adolescentes sous le joug de la dictature de l’image véhiculée par les réseaux sociaux, le quotidien de la jeunesse des banlieues, etc.).

Piloté par Bien ou Bien Productions, Mignonnes a été distingué par le prix de la meilleure réalisation World Cinema Dramatic au Sundance, par une mention spéciale Generation Kplus à Berlin et par le tout récent César du meilleur espoir féminin remporté par Fathia Youssouf. Sorti en salles par Bac Films l’été dernier, il est disponible dans le monde entier sur Netflix (pour mémoire, son lancement avait suscité une polémique insensée aux États-Unis à cause d’un trailer maladroit concocté par la plateforme).

Au palmarès du Prix Alice Guy, Mignonnes succède à Papicha [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mounia Meddour
fiche film
]
de Mounia Meddour, Un amour impossible [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Catherine Corsini et Paris la blanche [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lidia Terki
fiche film
]
de Lidia Terki.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy