Foxtrot (2017)
Smuggling Hendrix (2018)
Las distancias (2018)
Lemonade (2018)
La enfermedad del domingo (2018)
Transit (2018)
Grain (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BOX OFFICE Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

2017 : des recettes en baisse de 11,63% en Italie, et des déceptions pour la production nationale

par 

- Les chiffres présentés par les représentants de l’industrie du cinéma italienne scellent le résultat annuel le plus décevant depuis 2014. La part de marché du cinéma européen augmente

2017 : des recettes en baisse de 11,63% en Italie, et des déceptions pour la production nationale
L'ora legale de Salvatore Ficarra et Valentino Picone

Les résultats du box-office italien pour 2017 présentés aujourd’hui au siège de l’ANEC, à Rome, par les représentants de l’industrie du cinéma nationale, marquent une véritable déconfiture. En tout, les recettes des salles ont atteint 584 843 610 euros pour 92 336 963 entrées, ce qui représente une baisse de 11,63% et 12,38%, respectivement. Pour trouver des scores plus décevants, il faut remonter à 2014 (575 247 515 euros pour 91 526 747 spectateurs).

Le bilan est surtout cuisant pour les productions du cru, dont les recettes ont chuté d’environ 89 millions d’euros par rapport à 2016, pour un nombre d’entrées inférieur à 13,3 millions. Alors qu’en 2016, deux films italiens avaient obtenu des résultats exceptionnels, Quo Vado [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Gennaro Nunziante (65,3 millions d’euros) et Perfetti sconosciuti [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Paolo Genovese (17,3 millions), en 2017, pour la première fois, aucune production nationale n’a dépassé les 11 millions d’euros de recettes. Les deux titres transalpins les plus vus de l’année, L'ora legale [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
et Mister Felicità [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
, ont dépassé de peu le seuil des 10 millions (avec respectivement 10,3 et 10,2 millions d’euros).

Ces deux films sont les deux derniers du Top 10 2017. Le premier, La Belle et la Bête (Walt Disney) a séduit 3,2 milions de spectateurs et collecté 20,5 millions d’euros. Les trois suivants, tous distribués par Universal, sont Moi, moche et méchant 3 (2,8 millions d’entrées, 18 millions d’euros de recettes), Cinquante nuances de black (2,2 millions d’entrées, 14,9 millions d’euros) et Fast & Furious 8 (2 millions d’entrées, 14,8 millions d’euros).

La part de marché du cinéma italien, en comptant les coproductions, est descendue à 17,64% (contre 29,05% en 2016), tandis que celle du cinéma américain est passée de 55,65% à 66,28%, et celle des films européens de 12,24% à 13,23%..

Pour le président de l’ANICA, Francesco Rutelli, le public est de plus en plus attiré par les nouvelles plateformes, ce qui affecte le marché, mais beaucoup de professionnels ont aussi montré du doigt le piratage, qui continue d’augmenter, le nombre trop important des productions italiennes et la concentration des sorties au début et à la fin de l’année. Les espoirs pour l’avenir se reportent à présent sur les effets concrets de la nouvelle Loi sur le cinéma, dont les décrets d’application sont désormais tous opérationnels.

Télécharger le PDF qui présente tous les chiffres relatifs au box-office italien en 2017.

(Traduit de l'italien)

Basque Cannes
Ex Oriente Film
Jihlava Film Fund
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss