email print share on facebook share on twitter share on google+

FILMS France

L'Apparition: foi et doute, vérité ou mensonge ?

par 

- Xavier Giannoli plonge Vincent Lindon dans une captivante enquête canonique sur un phénomène surnaturel et sa messagère incarnée par Galatea Bellugi

L'Apparition: foi et doute, vérité ou mensonge ?
Vincent Lindon (à gauche) dans L'Apparition

C’est un homme seul, souffrant de violents acouphènes, qui accompagne un cercueil embarqué dans un avion sur le tarmac d’un pays du Moyen-Orient en plein conflit. Son métier ? Journaliste de guerre ? Son sacerdoce ? "Rapporter des preuves, des images de l’injustice et de la folie du monde”. Une vocation mise à très rude épreuve par la mort d’un collègue et ami et par une accumulation qui dégénère en sévère stress post-traumatique. Et c’est à cet homme, à sa très grande surprise (s’il a été baptisé, il n’est pas pratiquant), que le Vatican propose de participer à une enquête canonique sur une jeune fille de 18 ans prétendant avoir vu la Vierge dans le Sud-Est de la France, ce qui provoque sur place une situation de "trouble à l’ordre public". Tel est le point de départ de L'Apparition [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Xavier Giannoli
fiche film
]
, le nouveau film de Xavier Giannoli, un cinéaste ayant l’art de lever le voile sur des sujets souvent intrigants et toujours stimulants, et dont le parcours a été jalonné par plusieurs participations festivalières (en compétition à Cannes en 2006 et 2009 avec Quand j’étais chanteur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 et A l'origine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, et à Venise en 2012 et 2015 avec Superstar [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Giannoli
fiche film
]
 en 2012 et Marguerite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Giannoli
fiche film
]
 en 2015).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Voici donc Jacques, notre journaliste (un très bon Vincent Lindon), en immersion dans une affaire religieuse dont il ignore totalement les clés. D’abord celles du cadre rationnel (lacune qu’il comble aux archives du Saint-Office regorgeant de dossiers sur des apparitions signalées partout dans le monde) et des procédures de l’enquête avec la rencontre des autres membres de la commission (une psychiatre, un théologien, un prêtre, etc..) et la définition des critères de l’évaluation (qualité personnelle de la voyante, de son message par rapport à la doctrine et de son potentiel comme source de dévotion). Ensuite, sur le plan de l’irrationnel à travers la confrontation avec la puissance de la foi qui anime Anna (la fascinante Galatea Bellugi), drainant autour d’elle une cohorte de pèlerins extatiques, protégée par le prêtre local (Patrick D’Assumçao) et couvée par une organisation économique (posters et autres produits dérivés) pilotée par Anton (Anatole Taubman). D’interrogatoires en test scientifiques, de recherche de témoins en décryptage du passé de la jeune fille, de coïncidences déconcertantes en questionnements personnels, Jacques va plonger en territoire mystique pour tenter de découvrir si la très émouvante et charismatique Anna ment ou non.

Film passionnant, L'Apparition réussit à créer et à maintenir un suspense "policier" sur une thématique pourtant à priori peu évidente à développer dans cette direction sur le papier, ce qui permet au cinéaste de se concentrer sur la zone fluctuante à la frontière invisible entre croyance et doute, vérité et mensonge. Une exploration à échelle humaine qui passe beaucoup par la perception des regards des deux protagonistes principaux et qui bénéficie de décors hautement suggestifs avec très beau travail d’Eric Gautier à la direction de la photographie. Néanmoins, la "résolution" de l’intrigue, bouclant un peu trop parfaitement la boucle, ne manquera pas d’étonner et de questionner. Mystère de la foi, peut-être, mais pas un péché mortel pour un film qui réussit à opérer la transsubstantiation d’une grande ambition cinématographique en un récit capturant intelligemment le spectateur… 

Produit par Curiosa FilmsL'Apparition est vendu à l’international par Memento qui le projettera à l'European Film Market du 68e Festival de Berlin (du 15 au 25 février 2018) et qui pilotera la sortie française le 14 février.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.